top of page

Massimo Bartolini : "Pas sur que nous changions de concept moteur en 2027".



Le Directeur Technique de l'équipe Yamaha nous parle de l'avenir de la Yamaha et de son concept pour 2027.


Avec la nouvelle règlementation, il faudra concevoir une toute nouvelle moto, ce qui pourrait entrainer un changement de conception mais cela n'est pas pour le moment dans les plans du constructeur japonais.


Il refuse aussi un gel du développement pour la saison 2026, idée émise par la Dorna et soutenue par Ducati et KTM.


Avez-vous pris une décision sur le concept de la Yamaha 2027 ?

Je suis conscient que le changement de règle signifie qu'il faudra créer de grandes ressources. Nous discutons des nouvelles pierres angulaires, mais il n’y a pas encore de décision sur un concept final.
Je pense que nous ferions bien de commencer avec le concept existant. Nous utilisons déjà un moteur en ligne qui, à mon avis, présente de nombreux points positifs. La conception de la machine est donc très logique, moins complexe et il n'y a aucune raison de passer à un concept de moteur en V uniquement du point de vue du nouveau contrôle de cylindrée.
Mon avis : La liberté de travailler sur d'autres domaines de la moto, notamment l'aérodynamisme, est plus grande avec un moteur en ligne. Néanmoins, dans un monde parfait, les deux variantes peuvent être examinées avec précision, mais je ne peux pas actuellement répondre si nous pouvons rassembler cette énergie. Mais bien sûr, nous devons avoir un concept finalisé au plus tard au début de la saison prochaine.

Avez-vous des doutes sur l'apport de la nouvelle règlementation ?

Le message derrière les nouvelles règles pour moins de vitesse et plus de sécurité est clair et les points décidés sont une manière d'y répondre. Mais j’ai des doutes quant à la possibilité d’atteindre l’objectif réel en cours de route.
Nous allons certainement perdre de la vitesse dans les lignes droites avec les moteurs 850, je pense autour de 25 km/h. Mais en termes de tour, nous ne remarquerons peut-être pas beaucoup de différence. J'ai déjà subi une réduction de cylindrée à deux reprises au cours de ma carrière et le résultat de la tentative de 800 cm3 en Moto GP est connu : les motos étaient finalement plus rapides que les 1 000 cm3.
Beaucoup dépendra de l'influence de l'aérodynamique sur l'ensemble de la moto. En tout cas, je ne parierais pas que les vitesses dans les virages diminueront à l’avenir.
Je l’avoue, je suis un grand fan de performance en général. Mais les nouvelles règles obligeront tous les constructeurs à repenser l’ensemble de leur véhicule. Cela signifie de nouvelles opportunités et c’est bon pour la compétition et les courses pourraient en bénéficier.

Que pensez-vous de l'idée d'un gel du développement ?

Du point de vue de Yamaha, la seule chose qui peut être faite actuellement est de réduire l’écart avec la concurrence le plus efficacement et le plus rapidement possible. Bien sûr, nous sommes toujours soumis aux règles des concessions, mais en tant que technicien, je ne suis pas convaincu qu'il faille arrêter le développement. Si vous laissez certains domaines de développement au repos, ils ne pourront pas être restaurés.

41 vues1 commentaire

1 Comment


Ouro
Ouro
il y a un jour

Lorsque le motoGP est passé aux 800cc, le1er titre a été pour Stoner, avec son V4 rouge et surtout ses pneus Bridg. Déjà, on en concluait que le V4 c’était topissime.

Pourtant, on a vu ensuite que la diminution de cylindrée faisait que les vitesses en courbe étaient plus élevées. Et donc, que l’agilité de la brêle était prépondérante car tout le monde ne s’appelait pas Stoner, hein…

En 27, la cylindrée réduite aura les mêmes conséquences: moins de vmax, plus de vitesse de passage en courbes ET aéro minorée.

Bref, aucune raison de passer au v4.

Je pense même que d’autres constructeurs pourraient venir aux 4 en ligne…

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page