top of page

World Superbike, Andrea Iannone revit de nouveau.



Le talent d'un grand pilote ne se perd jamais mais après 4 années de suspension et loin du sport de haut niveau, il était logique que de nombreuses personnes doutent du retour au haut niveau du pilote italien.


Certains en profiteront pour dénigrer le niveau du championnat du monde Superbike mais cette catégorie reste la seconde en terme de haut niveau derrière le championnat du monde Moto GP.


Et cette nuit, le "miracle" s'est produit, Andrea Iannone a mené la course pendant 5 tours au point de rêver de la victoire. Quelques erreurs ont contrarié ses plans mais le voir terminer à 2"6 de la nouvelle pépite (Bulega) du WSBK était inattendu.


Maintenant, ce qui est pris n'est plus à prendre et il va falloir confirmer lors des deux courses du dimanche, en tout cas, Andrea Iannone est heureux et cela fait plaisir à voir.


Et sait-on jamais, peut-être a t'il déjà de nouveau attiré l'attention d'équipes Moto GP mais cela, c'est une autre histoire.


Honnêtement, je suis en colère, car j'ai commis deux erreurs et j'ai perdu la course. En tout cas, je pense que c’était le meilleur retour que je pouvais imaginer. Au début, j'étais en première position et j'ai mené la course pendant plusieurs tours et c'était incroyable. Je me suis dit : "Je ne suis pas à cent pour cent, je ne sais pas ce qui va se passer maintenant, c'est ma première course depuis quatre ans et je pars premier." Les sensations ont été bonnes et tout s'est bien passé, mais c'est étrange. C'est difficile à croire.

Quels problèmes avez-vous encore sur la moto ?

Je suis encore un peu raide, je ne suis pas à cent pour cent comme je le souhaiterais. J'ai eu quelques problèmes avec le réglage du frein moteur car il était au maximum et je voulais le baisser, mais je n'y suis pas parvenu, j'ai donc dû prendre le virage 4 en deuxième vitesse au lieu de la première.
J'ai beaucoup perdu dans le deuxième secteur, car la moto a dérapé dès que j'ai freiné et je suis allé tout droit deux fois : quand je suis revenu en piste pour la deuxième partie de la course et quand Locatelli m'a dépassé.

A quoi avez-vous pensé pendant la course ?

J'ai revécu tous les moments, mais aussi les mauvais que j'ai vécus tout au long de ces quatre années de pause. J'ai de la chance parce que j'ai une belle vie, mais on ne peut pas très bien vivre quand on perd tout ce qu'on aime. Vous pouvez tout avoir, mais ce n'est pas ce que vous voulez. Je voulais juste récupérer ma moto et maintenant que je l'ai récupéré, je veux en profiter. Je suis content. Je suis là, je suis de retour, peut-être plus fort, et j'ai envie de vivre pleinement ce moment.

Quelles sont vos ambitions pour demain (la nuit prochaine) ?

Je pense que nous aurons une bonne chance, nous verrons. Je serai certainement plus en confiance car je pourrai profiter de toute l'expérience d'aujourd'hui. En tout cas, c'est un moment magique et je veux en profiter, sans trop réfléchir ni trop stresser, aussi parce que je suis ici après une longue période et je suis revenu avec un excellent résultat.

Et au niveau de l'équipe, comment cela se passe t-il ?

Tout est nouveau pour moi j'ai commencé à travailler avec l'équipe il y a seulement quelques mois, mon technicien et moi ne nous comprenons toujours pas très bien et nous avons encore une marge de progression, même dans le domaine électronique.
Je dirais que nous sommes à 80-90 % maintenant et je ne suis pas encore à 100 %. J'ai confiance en moi, mais tout est nouveau, même le format que je n'ai jamais essayé. Le Moto GP est complètement différent du SBK.

46 vues2 commentaires

2 Comments


ça fait plaisir de le revoir et j'avoue que 4 ans apres il est surprenant

Like

Content pour lui , j'ai toujours aimé son pilotage , son retour est réussi

3ème pour la première course et 4ème pour la seconde , bravo a lui

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page