Transferts : Biastianini chez les rouges, Zarco chez Gresini?



Dans une interview donnée à Speedweek, Ciabatti a donné des nouvelles des transferts en interne chez Ducati.


Et plusieurs tendances se font jour. Il est presque certain que Bastianini va faire son arrivée dans l'équipe officielle aux côtés de Pecco Bagnaia.


Derrière, c'est là qu'il y a indécision.


Si Miller ne va pas chez KTM, on devrait avoir un duo Martin-Miller chez Pramac.


Dans ce cas là, Zarco serait transféré chez Grésini.


Bien sur si Miller va chez KTM, Johann a de grandes chances de rester le coéquipier de Martin chez Pramac.


Paolo, si on soupçonne Bastianini d'être transféré dans l'équipe Ducati Lenovo pour 2023, on ne se trompe pas. Ou alors?

C'est une possibilité. Mais ce n'est pas encore sûr à 100 %. Les perspectives pour Enea sont définitivement bonnes.

Selon quelles caractéristiques la décision est-elle prise ? Bastianini a une courbe d'apprentissage abrupte, ses performances en course sont incroyables, il est plus jeune que Miller, il a déjà remporté trois victoires cette saison, Miller aucune. Et Jorge Martin a été impliqué dans 5 accidents en course en 2022. Il n'y a donc rien à dire contre Enea.

Exactement, nous devons prendre en compte différents aspects, dont les attentes de nos sponsors. Jorge Martin est un pilote fantastique mais il a eu cinq chutes lors des sept premières courses.

Nous ne sommes pas pressés. Nous attendons donc de décider qui va dans quelle équipe. Nous voulons bien réfléchir.


Les faits sont clairs : Enea est le seul pilote à avoir remporté trois victoires cette année. En tant que meilleur pilote Ducati, il est troisième du Championnat du Monde, il n'est qu'à huit points du leader Quartararo.

Son adversaire Jorge Martin, quant à lui, a terminé deuxième et huitième jusqu'à présent. Il compte 74 points de retard sur Quartararo.

Oui, Jorge est parti cinq fois sans marquer de point. Mais force est de constater que la chute au Qatar n'est pas de sa faute. Là, il a été emporté par Bagnaia.


Jorge est définitivement super rapide. Il a déjà obtenu deux pole positions en 2022, deux fois deuxième sur la grille. Notre décision n'est donc pas facile.


Pour cette raison, nous voulons d'abord racheter les options sur les pilotes, puis décider pour quelle équipe ils rouleront en 2023.

Jack Miller a remporté deux courses en huit jours en 2021 à Jerez et au Mans. S'il gagne désormais deux fois de suite, Ducati aura encore plus l'embarras du choix.

Je sais je sais. Mais que devons-nous faire ? Ne devrions-nous pas être heureux d'avoir autant de pilotes rapides sur nos motos ?

C'est un problème de luxe.

Ducati équipe huit pilotes en championnat du monde MotoGP. Six sont italiens ou espagnols, plus Miller et Zarco. L'Europe du Sud n'est-elle pas trop représentée dans le line-up des pilotes pour une marque mondiale ?

Tout d'abord, vous devez tenir compte du fait que nous n'avons pas notre mot à dire dans la sélection des pilotes de l'équipe Mooney VR46, par exemple. C'est une équipe indépendante. Leur stratégie est d'amener leurs pilotes de la VR46 Riders Academy en MotoGP. C'est compréhensible et logique.

Concernant le choix du pilote chez Gresini Racing, avant sa mort, Fausto avait un accord avec Fabio Di Giannantonio pour le Championnat du Monde MotoGP 2022. C'était son plan et il a été respecté. Il était compréhensible qu'Enea Bastianini ait été embauché pour 2022 après sa solide saison recrue.

Ducati n'a pas regardé la nationalité quand nous avons signé les pilotes, nous avons pensé : qui sont les jeunes pilotes les plus prometteurs ? Nous avons donc signé Enea et l'avons placé chez Gresini Racing.

Si vous regardez autour de vous aujourd'hui les talents du Championnat du Monde Moto2 et même Moto3, vous voyez principalement des Espagnols et des Italiens. La plupart des gagnants viennent de ces pays.

Si Bastianini rejoint Bagnaia dans l'équipe d'usine, Ducati a trois candidats pour l'équipe Pramac : Miller, Zarco et Jorge Martin.

Nous devons d'abord attendre et voir ce que Jack Miller va faire. Bien sûr, nous entendons qu'il négocie avec KTM. Ce n'est pas un secret.

Nous avons dit à Jack et à son manager Aki Ajo si vous cherchez une place dans une équipe d'usine, veuillez regarder autour de vous car nous ne sommes pas en mesure d'offrir à Jack une place dans l'équipe d'usine 2023 pour le moment.

Il se peut donc que nous ayons cinq pilotes pour les deux équipes. Peut-être que ce n'est que quatre à la fin.

KTM n'a pas encore exercé les options sur Oliveira, Gardner et Raúl Fernández. Ainsi, Jack Miller pourrait théoriquement piloter aux côtés de Brad Binder dans l'équipe d'usine Red Bull ; Rins et Pol Espargaró sont également possibles. Mais Jack trouve le package le plus puissant chez Ducati.

Oui, Jack connaît très bien notre moto après cinq ans. Le côté technique parle de rester avec Ducati.


Mais nous devons aussi nous mettre d'accord sur l'argent et la durée du contrat.


Il peut arriver que Jack reçoive une meilleure offre financière d'un concurrent. Ensuite, nous devons vérifier si nous pouvons l’égaler ou pas,


Il ne fait aucun doute que Ducati serait heureux si nous pouvions garder Jack.


Mais il n'est pas encore possible de dire si nous réussirons et si les conditions le permettront.

Gresini Racing va perdre Bastianini. Ducati aidera-t-il à trouver un nouveau pilote de haut niveau ?

Nous avons une relation très étroite avec cette équipe de course. Les responsables de Gresini nous consultent toujours lorsqu'il s'agit de telles décisions.


Bien sûr : Si Bastianini va à l'équipe d'usine ou à Pramac, nous discuterons avec l'équipe Gresini des pilotes avec un bon niveau qui sont disponibles.


Quand une équipe MotoGP a l'habitude de gagner, il est difficile de remplacer le meilleur pilote par un rookie.


De plus, chaque équipe doit garder ses sponsors heureux. Et certains sponsors ne se contentent pas de former de jeunes pilotes.


Les financiers veulent être à l'avant-garde, avoir de la publicité et être diffusés à la télévision.

Si Jack Miller décide de retourner à Pramac, Zarco pourrait-il être échangé à Gresini ?

Pourquoi pas?

60 vues3 commentaires