top of page

Paolo Ciabatti parle du Moto GP 2024 avant de partir pour le Motocross.



En 2024, normalement, nous ne devrions plus voir le visage de Paolo Ciabatti sur les circuits Moto GP.


En effet, il est devenu le chef du projet Motocross de Ducati et dès 2024, l'équipe italienne participera au championnat italien avant de prendre son envol vers le championnat du monde Motocross en 2025.


Mais avant ce départ, l'ancien Directeur Sportif de Ducati en Moto GP nous livre ses sentiments sur la saison 2023 et sur celle à venir.


Et il commence bien sur par l'arrivée de Marc Marquez chez Grésini.

Il sera l'un des protagonistes, personne n’attend autre chose. La direction générale ne sera pas facile , mais ce n'était pas plus facile de gérer le duel pour le titre entre Bagnaia et Martín, même si pour le spectacle ce sera très intéressant.
Je n'ai jamais rencontré un pilote avec l'esprit cannibale de Marc. Il a du talent, de la volonté et la capacité d'identifier son rival, voire de le mettre dans sa ligne de mire.

Qu'a t-il pensé de la lutte pour le titre en Pecco et Jorge?

Sans sa chute à Montmelo, Pecco aurait plié le championnat plus tôt, malgré la brillante fin de saison de Jorge. Sans rien enlever à l'excellente année de Jorge, ce que Bagnaia a réalisé est encore plus précieux : il a montré qu'il est un champion non seulement en vitesse, mais aussi dans les moments difficiles.

Et que pense-t-il du système de concessions?

Il était raisonnable de penser à une solution pour aider les constructeurs les plus en difficulté. Nous ne sommes pas vraiment d'accord avec les concessions faites pour Aprilia et KTM, qui ont remporté des courses et des Sprints.
Cependant, chez Ducati, nous ne voulons pas d’un Moto GP avec moins de constructeurs. Cette situation peut devenir un stimulant : Ducati peut atteindre certains objectifs même en étant désavantagé.
29 vues1 commentaire

1 Comment


PatDjango
PatDjango
Jan 07

Voilà une position réaliste et dans les faits aussi, car les mesures et concessions prisent par la Dorna devaient être acceptées aussi et surtout par Ducati.

Et puis, avec toujours 8 motos en course en 2024 les "contraintes" de Ducati ça va pas leurs casser un ongle. Un frein au développement peut-être mais même pas sûr, et leurs adversaires sont déclarés, KTM et Aprilia.

Dans la mesure où la Dorna a refusé un team KTM en plus pour 2024, il était logique que Ducati lâche du lest, pour le bien de la compétition.

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page