Moteur 2 temps , 400cv par litre




Le 2-temps touche aux sens. Sa rythmique régulière vous fait vibrer à la mesure de ses coups de piston. Son délicieux fumet bleu vous imprègne de souvenirs révolus, alors que son crépitement aigu vous donne des frissons à chaque emballement. Et après une longue période de fossilisation, le 2-temps évolue enfin avec l’arrivée de l’injection !


Mais avant , un peu d'histoire ;


Le premier moteur à deux temps a été conçu par l'ingénieur belge Étienne Lenoir en 1859.

Le moteur à deux temps dans une forme à peu près identique à ce que nous connaissons aujourd'hui a été conçu par un autre ingénieur anglais, Joseph Day, en 1889.

Le moteur Ixion est inventé en 1897 par Léon Cordonnier et marque les débuts du moteur à deux temps à distributeur rotatif.


motocyclette a moteur Ixion , 1902


Les moteurs Ixion ont été construits à environ 1900 exemplaires, en différentes versions à partir de 1 cv. Ces moteurs ont été utilisés sur des motocyclettes , automobiles et canots ainsi que pour différentes applications industrielles .

Ils fonctionnent indifféremment à l'essence, à l'alcool ou au gaz d'éclairage9. Les moteurs Ixion sont commercialisés en France par Georges Deloche.

Une motocyclette Ixion a été présentée au salon de l'automobile de Paris de 1905.

Le moteur Ixion a été également produit sous licence par des fabricants de motocyclette dans différents pays: en Angleterre, en Allemagne (Komet), Belgique (Gillet Herstal modèle Tour du monde) et au Danemark (GEM )

En 1894, la société employait 400 ouvriers.


Il y a eu beaucoup d'evolutions en + d'un siecle , une multitudes d'applications , voici quelques exemples ;

moteur Citroen P1 de la DS moteurs bateaux moteur moto neige



Ecomotor USA Orbital ,Australie Subaru



Le 2 temps , comment ça marche ?


Le moteur 2-temps réalise un cycle complet (admission/compression/explosion/détente) en seul tour de vilebrequin (soit 360° de rotation) quand le moteur 4-temps en exige deux (720° de rotation) ;

Sorte de petit miracle mécanique et même thermodynamique, le moteur à cycle 2-temps souffre toutefois de son appétit pour le carburant et sa prédisposition à produire de nombreux imbrulés synonymes d’émissions polluantes en sortie d’échappement.


Voilà d’ailleurs la seule véritable tare de celui que l’on a connu capable d’un rendement de plus de 400 chevaux par litre de cylindrée (extrapolation de la puissance d’une 500cc 2-tps 4-cylindres de Grand Prix délivrant plus de 200 chevaux à la fin des années 90).


Suzuki RGV 500 GP Yamaha YZR 500 OWF2 RGV 500 GP


Question cycles, le 2-temps ne perd pas son temps en aller-retours inutiles. Dans sa phase montante, le piston comprime le mélange gazeux dans la culasse, là ou il sera enflammé par la bougie. Dans le même temps, ce déplacement vers le point mort haut engendre une dépression dans les carters du bas-moteur, aspirant par la même occasion un nouveau flux de gaz frais en provenance du système d’alimentation.


Les points fort des moteurs 2 temps ;


  • Plus léger

Par sa conception, simple et dénuée de distribution complexe (arbre à cames, soupapes, entrainement, etc), un moteur 2T est épargné de nombreuses pièces de fonderie. Il est donc automatiquement plus léger. C’est d’ailleurs de cette simplicité que lui vient son surnom de « cylindre » à trou, car il est par définition juste doté d’un trou…

  • Plus puissant

Avec une explosion par tour de vilebrequin, contre une tous les deux tours sur un moteur 4T, le moteur 2T est, pour simplifier, deux fois plus puissant à cylindrée égale.

  • Plus de souplesse

Pour cette même raison, le 2T possède une meilleure régularité cyclique et donc une plus grande souplesse à architecture égale. Il aura moins tendance à caler sur les bas régimes, ce qui est une propriété avantageuse notamment en tout-terrain et particulièrement en trial où les machines 2T sont encore bien présentes.

  • Plus compacte

Bien évidemment, qui dit moins de fonderie, dit moins d’encombrement, donc un volume plus compact qui permet de glisser les moteurs 2T dans des châssis vraiment minimalistes.

  • Moins coûteux à produire

L’économie de fonderie aura un dernier bénéfice, celui de faire des économies lors de la production…

  • Moins coûteux à entretenir

Dépourvu de distribution, un deux-temps nécessite automatiquement un entretient moins coûteux. La casse sera également moins onéreuse.


Les points faibles du 2 temps ;


  • Plus gourmand

Un moteur 2T consomme davantage qu’un 4T, car au moment où les gaz d’échappement sortent de la chambre de combustion, les gaz frais y entrent déjà et une fraction de ces derniers filent directement dans l’échappement. Or cette “fuite“ se traduit inéluctablement par une surconsommation. De plus, qui dit davantage de cycle, dit davantage d’explosion, donc plus de consommation.

  • Plus polluant

Surconsommation implique évidemment une pollution plus importante. Sans compter sur le fait qu’un moteur 2-temps consomme et brûle naturellement de l’huile. Car avant d’être consumé, le mélange passe par le carter pour lubrifier l’embiellage et embarque avec lui une fraction d’huile (présente dans le mélange) dans la chambre de combustion.

  • Moins pratique (mélange)

Le 2T implique de faire le mélange essence/huile, auquel cas on s’expose à une casse moteur. Sans parler des réglages, de richesse ou autres, inhérents au 2-temps.

  • Moins de frein moteur

Au grand désarroi des pilotes, le 2-temps manque cruellement de frein moteur. Ce qui constitue un défaut majeur lors des différentes phases de pilotage, notamment le freinage…


avec les recentes evolutions le moteur 2 temps d'aujourd'hui est largement superieur au moteur 4 temps , sans aucun doute, alors que faire ?


La solution ? Simplifier en complexifiant


KTM joue aujourd’hui le compromis avec son injection baptisée TPI (pour Transfer Port Injection) installée sur ces KTM EXC TPI (250 et 300). Les injecteurs (il y en a deux dans le cylindre) sont ici placés au niveau de la lumière de transfert qui va du carter à la chambre de combustion. En les plaçant au plus près de la chambre de combustion, mais toujours en dehors, l’injection TPI perd certainement un peu de rendement mais gagne beaucoup en simplicité. Des pressions d’injection modestes (d’environ 3,5 bars) suffisent à vaporiser finement l’essence et à obtenir une combustion rapide. Cependant une flopée de nouvelles pièces mécaniques sont nécessaires. Pour ce qui est d’une application routière, ce n’est malheureusement pas encore à l’ordre du jour.




il existe en effet des solutions plus complexes comme l’injection directe utilisée par certains hors-bords et motoneiges. Mais ces dernières doivent non seulement résister à des pressions et des températures très élevées, mais ils doivent aussi être capables d’injecter l’essence à des pressions 10 fois plus importantes. Ce n’est plus du tout la même histoire, et tout le moteur en ressort beaucoup plus complexe et coûteux, mais pas impossible ...


un des meilleurs exemple de l'evolution des moteurs 2 temps , les motos neiges a moteur Rotax a injection direct ;



Egalement l'incontournable moto Suisse de SUTER , moteur 500cc 2 temps ultra moderne qui sur le papier fait rougir les moto GP 4 temps !

je ne pouvais pas finir cet article sans parler de la Suter 500MMX , 127 kg pour 195 vc avec seulement 500cc en V4 ;





mais alors ...pourquoi autant de 4 temps ? mon avis qui n'engage que moi est simple , le 4 temps est plus complexe avec bcp + de pieces internes , le prix des motos (et les marges) explosent , l'entretien est beaucoup + chere et complexe ...nous sommes des vaches a lait!


il y a quelques annees j'ai monte une moto un peu special pour un ami , une CR500AF , j'avais reussi a acheter un moteur honda complet neuf , carbu de 42 . pot et culasse pro circuit , le tout directement chez Honda Service aux Usa .

j'avais une partie cycle de 250CRF cadre alu moderne sous la main , en est sorti un article dans supermotard mag si je me souviens bien , c'etait bien violent meme avec les slicks lol , mais le resultat etait tres bon meme avec un moteur assez ancien de 500CR .



vous pouvez poster dans les commentaires vos vielles photos de 2 temps des mob aux 500 c et les histoires qui vont avec .


merci a tous , et a vos 2 temps !!

185 vues74 commentaires

Posts récents

Voir tout