Marc Marquez : "Honda suivra les indications du pilote qui ira le plus vite".



Chez Honda, avec l'arrivée de poids des deux pilotes Suzuki, la question du développement de la Honda 2023 est sur toutes les lèvres.


Mir a été champion du monde 2020, Rins a fini la saison 2022 en boulet de canon et Honda a donc de quoi avoir les avis de tops pilotes.


Oui mais voilà, ils ne feront pas équipe avec un pilote comme les autres, ils feront équipe avec celui qui est considéré comme l'étalon de la catégorie malgré qu'il n'ait remporté aucun titre depuis 2019.


Mais le voir marquer 113 points en 12 courses avec une Honda en deça de la concurrence et un physique en berne contre 56 points en 19 courses pour Pol Espargaro, montre à Honda qu'un seul être vous manque et tout est dépeuplé.


Et personne ne s'y est trompé, dès son retour au test de Misano, Honda a amené plusieurs évolutions qui ont permis à Marquez de jouer la victoire contre Rins à Phillip Island et d'avoir aligné 3 premières lignes en fin de saison.


Et la Honda 2023 a bien sur été réalisée avec les directives de Marquez, il la situe pour le moment dans son comportement entre la Honda 2020 et la Honda 2021, mauvaise nouvelle pour les autres, ce sont des modèles qui se pilotaient avec l'avant, donc retour aux sources pour mettre en valeur les qualités du pilote numéro 1 chez Honda.


Mais Marquez est logique dans son analyse, celui qui dirige l'évolution de la moto est le pilote sui va le plus vite pour une marque.


A Rins et Mir de s'adapter très vite pour avoir leur mot à dire.


Marc nous parle de ses futurs coéquipiers et de la prochaine moto :


Mir a toujours été rapide avec toutes les motos. Pedrosa, Lorenzo, Alex, Pol étaient tous champions du monde dans d'autres catégories et au final ça leur a coûté très cher (D'être mes coéquipiers).


Je vais me concentrer sur mon côté du stand pour me donner à 100 %. Si la saine compétitivité à l'intérieur du garage augmente, le niveau du garage augmente également et les résultats arriveront.


Honda ne se laisse pas influencer par un seul commentaire, il les évalue tous et au final, celui qui va le plus vite pèse plus. Si je vais plus vite ce sera moi, si c'est Johann ce sera à lui, ou Rins qui a un contrat d'usine.


Il parle aussi du niveau de la Honda fin 2022 :



Tu pouvais la placer en pole position, mais c'était difficile d'être régulier dans toutes les conditions. Nous y arriverons à l'avenir, car même avec ces problèmes lors des cinq dernières courses, les résultats arrivaient.

23 vues4 commentaires