top of page

Marc Marquez : "En 2025, je veux une GP25, quelle que soit la couleur et la marque".



Après s'être égarée dans les réglages le vendredi après-midi, l'équipe de Marc Marquez a corrigé le tir dès le samedi matin mais la Q1 s'est mal passée avec une erreur de pilotage et un drapeau jaune.


Le sextuple champion du monde Moto GP a du s'employer et sortir 100% de son talent pour réaliser deux secondes places inespérées et consécutives, surtout quand on part de la 13ème position.


Voilà Marc Marquez 3ème au championnat du monde dans la roue de Pecco mais à distance respectable de Jorge Martin.


Et en interview, il a lancé un message à Ducati qui pourrait arranger les affaires de l'équipe italienne, pour rester chez Ducati, il ne veut pas imposer l'idée de monter chez les rouges, il voudrait surtout avoir la même moto que Pecco Bagnaia.


Entre guillemets, "vous pouvez prendre Martin mais donnez moi une GP25 chez Pramac ou Gresini."


Vous devez être très satisfait du résultat ?

Nous avons construit ce podium à feu doux. Samedi, j'ai fait un départ incroyable, mais l'important dans cette course était de réaliser que j'avais le rythme pour être compétitif. Si vous avez le bon rythme en sprint, vous pouvez également réussir en course longue.
Aujourd’hui, le départ a été moins explosif, en me rapprochant de la tête, j’ai perdu du temps derrière Di Giannantonio, mais à partir de là je me suis rapproché, j’ai vu que le rythme était bon.

Pouvez-vous nous expliquer votre attaque sur Pecco ?

Je m'attendais à ce que Pecco contre-attaque Martin dans les derniers tours, je l'ai vu aussi agressif qu'à Jerez et il avait le rythme pour le faire, mais cela ne s'est pas produit et j'ai décidé d'essayer de l'attaquer au virage 9.
Dans ce virage, je suis très fort et je savais que j'avais de la marge pour bouger comme je le voulais, c'est un de ces points où l'on sent qu'on peut risquer plus et perdre moins si on fait une erreur. En général, je suis heureux d'avoir pu me battre avec les autres Ducati, ça a été une belle course.

Pouvez-vous nous parler des différences entre la GP23 et la GP24 ?

En rattrapant Bastianini, je me suis rendu compte que la GP24 avait une très bonne accélération à la sortie du virage 8, c'est là que j'ai le plus perdu, alors que dans la ligne droite nous avions des performances assez similaires.
Donc dans les virages 7 et 8 j'ai un peu perdu, mais j'étais fort à d'autres endroits, comme dans le virage où j'ai dépassé Pecco. Mais c’est difficile à dire sans avoir essayé la GP24.

Que voulez-vous pour 2025 ?

Honnêtement, en 2025, je me fiche de la marque ou de la couleur, je veux avoir la dernière évolution de la Ducati, car si vous voulez vous battre pour le championnat du monde, vous avez de meilleures chances d'y parvenir avec le dernier modèle.

123 vues16 commentaires

16 Comments


Je viens de lire l'article de Motorsport, ils ont mal compris les propos de Marquez. Marc parlait de la dernière Ducati sous n'importe quelle marque, il ne parlait pas d'un autre constructeur.

Like
Replying to

Oui tout à fait, moi mes commentaires ne passent plus

Ils doivent être analysés soi-disant !!

Ne rien dire de mm sur motosport le modérateur cobra se charge de tout supprimer !!

Like

Ducati sortira comme tous les ans 4 motos du millésime en cours. Cette année il y a 2 GP 24 chez les rouge et 2 chez Pramac. Pour 2025 il y aura 2 GP 25 chez les rouge, une troisième chez VR46 pour Bezzecchi car Uccio le réclame à corps et à cris. Reste la quatrième GP25 à attribuer mais à qui ?

Si Marc reste chez Gresini, la question ne se posera pas mais quid de Pramac ?

Est-ce que ça ne sentirait pas un peu les pourparlers intenses qui doivent avoir lieu pour le team satellite de Yamaha ?

On ne saura rien avant le Mugello et si ça se trouve, rien ne changera pour Yamaha.

Like
PatDjango
PatDjango
May 13
Replying to

Du rififi chez les ritals à cause des espagnols ?

Manquerait plus qu'un Portugais s'en mêle ! 🤗

Like

PatDjango
PatDjango
May 13

Ah ben voilà, c'est dit, une GP25 c'est ce que veut Marc Marquez pour Noel, peu importe chez qui, et il n'a pas tort quand il voit ce que peut faire Martin chez Pramac.

Si ça c'est pas un appel du pied, c'est au moins un doigt indiquant la direction à suivre.

Du coup ça doit se détendre chez Ducati, mais le dindon sera très surement Bastianini ...

Mais bon, ils ne vont pas être détendus très longtemps chez Ducati si en 2025, ils auront 3 loups dans la bergerie avec Pecco, Martin et Marc Marquez ...


Comme Gresini va rester avec Ducati, surement avec Marc Marquez et que Martin ira sans doute rejoindre Pecco chez Ducati Corse, il va…

Like
Bimo
Bimo
May 13
Replying to

Pour l'instant Alex n'est pas si loin de Marco, ils ne sont séparés que de 3 points .

Sinon ce que je retiens de cet article c'est que Marc veut une Ducati 2025 l'an prochain et qu'il semble en bonne voie de l'obtenir . Pour le team, je pense que c'est plus entre les mains de Ducati qu'entre les siennes et que ce n'est pas ce qui préoccupe le plus Marc .

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page