Livio Suppo a voulu sauver le projet Suzuki.



On ne le savait pas mais Livio Suppo a voulue sauver le projet Suzuki et garder tout l'effectif mais finalement, cela a échoué.


Mais finalement, il a quand même réussi à trouver des débouchés pour nombre de ses techniciens.


Par exemple, Frankie Carchedi et Manu Cazeaux, travailleront respectivement chez Gresini Racing avec Di Giannantonio et chez Aprilia avec Vinales du prochain Championnat du Monde.


En tout cas, il gardera un super souvenir de l'accueil qu'il a reçu :


J'ai eu beaucoup de chance, lors de la première course au Qatar j'ai trouvé une équipe fantastique, tous très disponibles, ils m'ont tout de suite mis à l'aise. Une équipe où l'on se sent bien. Dommage qu'il n'y en ait plus l'année prochaine.


Il faut s'occuper, comme disait mon père, il faut essayer de tendre la main à tous les gens qui s'aiment. Ils m'ont aimé tout de suite et je les ai aimé.


Quand nous avons appris que Suzuki se retirait, nous avons essayé de trouver des solutions pour que l'équipe puisse continuer à courir, peut-être avec des motos différentes. Malheureusement, nous n'avons pas réussi à concrétiser cette idée, il m'a donc semblé le moins utile d'utiliser mes connaissances pour les aider à trouver un emploi pour l'année prochaine.


Nous avons presque réussi et nous continuons à y travailler.

34 vues1 commentaire