Jorge Lorenzo donne son avis sur Bagnaia, Quartararo et Yamaha.



Concernant Pecco, il est clair et direct :


Quand tu tombes trois, quatre ou cinq fois, ce n'est pas par hasard, mais pour une raison.


Et il tombe toujours quand il y a la pression des autres, quand un pote d'usine le dépasse, comme Bastianini au Mans, ou qu'un rival pour le titre est un peu plus rapide que lui, auquel cas il doit forcer et planter.


Quartararo, en revanche, ne commet pas ces erreurs. Quand il doit finir deuxièmeil le fait et obtient des points.


Son avis sur Quartararo et Yamaha :


Ce qui m'étonne le plus chez Quartararo, c'est qu'il a des années-lumière d'avance sur les autres Yamaha.


Au cours des vingt dernières années, dont je me souviens, Yamaha n'a pas été plus mal en point en termes de compétitivité de sa moto.


Les autres sont dans les dernières positions, mais il parvient à gagner des courses et à mener le Championnat du Monde.


Ça me rappelle un peu quand Stoner gagnait avec Ducati et que les autres pilotes de la marque étaient loin derrière ou Marquez avec Honda.


J'ai été chez Yamaha pendant neuf ans et j'ai toujours été plus ou moins dans les trois premiers chaque année. Yamaha était très compétitif là-bas, car le deuxième pilote était très rapide, sauf en 2011, où nous avons beaucoup souffert contre les Honda.


La Yamaha de mon époque était une moto gagnante avec ses deux pilotes, mais maintenant il y a beaucoup de différence entre les deux pilotes d'usine.

112 vues30 commentaires

Posts récents

Voir tout