Honda au fond du trou, Bradl enfonce le clou!



Hier au Sachsenring, Honda a touché le fond.


On savait la firme japonaise en difficulté mais là cela a été le pire du pis.


La course commence et on voit un Alex Marquez incapable de tenir la roue du 14ème (il était 15ème), à chaque tour, il perdait des places et au bout de 6 tours, il arrêta les frais.


Verdict : Holeshot device bloqué en position basse et abandon.


Un tour plus tard, chute de Nakagami.


Puis vint le tour de Pol Espargaro, victime d'un high side le vendredi, Pol avait mal aux côtes et avait du mal à respirer. Mais son calvaire a été accentué par une Honda qui n'arrivait pas à évacuer la chaleur.


A 8 tours de la fin, alors qu'il était 16ème, il arrêta les frais et abandonna.


Il ne restait que Bradl comme pilote Honda en piste, il termina 16ème et c'est lui qui fit le constat le plus dur :


Ce n'est pas ainsi que je voulais que le week-end se termine car la chaleur m'a créé un gros problème.


Le levier du guidon est devenu chaud de sorte que je ne pouvais pas freiner et contrôler la moto, c'était incroyablement exigeant physiquement et j'ai aussi eu une brûlure au pied droit.


C’est inadmissible qu'Honda n’ait pas été capable de développer un carénage pour ces températures.


Je ne sais même pas pourquoi j’ai terminé la course. J’étais à plus de 21 secondes de l’avant-dernier. Vous vous sentez stupide et idiot quand vous êtes dans votre Grand Prix depuis chez vous en Allemagne. C’était terrible.


Et pour démontrer la détresse de Honda, c'est la première fois que le constructeur japonais ne marque pas de points depuis le grand prix de France 1982, soit une série de 633 courses qui prend fin.


Il y a du boulot chez Honda...



65 vues8 commentaires