top of page

Francesco Guidotti (KTM) nous parle des futures recrues pour 2023.



En 2023, il y aura beaucoup de nouvautés chez KTM, seul Brad Binder a gardé la confiance de ses employeurs et 3 nouveaux pilotes vont venir renforcer la marque.


D'ailleurs, on s'y perd un peu avec Gasgas car même si elle n'a pas pu être inscrite en tant qu'équipe usine, elle reste une entité indépendante de KTM même s'ils utiliseront les mêmes motos mais le fonctionnement de l'équipe Gasgas se fera sur le principe d'une équipe usine qui sera traité exactement comme l'équipe KTM.


Donc exit Miguel Oliveira qui a préféré un autre challenge et exit les deux pilotes Tech 3 Raul Fernandez et Rémy Gardner.


A leur place, il y aura le retour de Miller chez KTM, le retour de Pol Espargaro dans le giron KTM et l'arrivée du nouveau champion du monde Moto 2 Augusto Fernandez.


Francesco Guidotti nous parle donc de leurs attentes pour la saison prochaine :


La composition des pilotes cette année était très folle, car les quatre pilotes ne connaissaient la RC16 qu'en MotoGP. Dans un processus de développement dans lequel nous sommes, pour rivaliser avec quatre pilotes qui n'ont que l'expérience sur cette moto. Nous savons que nous allons perdre de bons pilotes maintenant, mais parfois il faut prendre une décision et prendre un risque. Soyons un peu courageux.


Jack nous apportera de l'expérience. Mais le retour de Pol sera beaucoup plus intéressant pour nous [pour la comparaison technique]. Il peut comparer [comment la moto a changé] et il est très motivé parce qu'il veut gagner.


Brad est très spécial. En tant que pilote et aussi en tant que personne. Il se donne toujours à 100%. Il est aussi très respectueux de tous ceux qui l'entourent. C'est vraiment un pilote à l'ancienne à cet égard.


Et il met la pression comme un fou dans les course. Il trouve toujours un moyen de s'améliorer beaucoup en course par rapport aux qualifications, car c'est notre point faible en ce moment.

46 vues8 commentaires

8 Comments


VFR750
VFR750
Dec 19, 2022

Le prob du VFS c'est sa distri, entraînée par chaînes (2!) et non pas la fameuse cascade de pignons du VFR.

L'angle du V n'est pas le même non plus, bien plus ouvert sur le VFS que sur le VFR qui avait repris celui de la RC30 en 1989.

Le modèle 1990, le mien, a un angle de V encore plus serré et un moteur plus compact que le RC30.

Le VFS c'est sympa tant que tu te dis que tu as entre les mains une moto des années 80.. ça tortille un peu du cul, ça freine moyen mais le moteur est agréable mais pas trop puissant (80 cv je crois).

Suffisant quand même pour une bécane "touristique" de…


Like
l'gros
l'gros
Dec 19, 2022
Replying to

J’avais déjà eu un vfs de 83 il y a une douzaine d’années, avec le tableau de bord ”électronique”, j’l’aimais bien malgré les misères qu’elle m’a faites cette garce, joint de culasse, amortisseur en javel, freins grippés, fuite au cadre a force de frotter et chaque fois entre Avallon et Brest...

mais le 86, il m’a toujours fait rêver, depuis 86 !

Like

l'gros
l'gros
Dec 18, 2022

Je n’arrive pas à trouver la durée des contrats d’Espargaro et Miller...


Like
l'gros
l'gros
Dec 26, 2022
Replying to

Polo à bien signé pour 2 ans, j’viens de l’voir...

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page