El Diablo, ou El Martillo ...

Dernière mise à jour : 26 avr.



Et ben le vlà mon 1er Article !

Alors voilà, El Diablo plus besoin de le présenter il se débrouille très bien tout seul.

C'est effectivement un sacré diable qui surgit a un moment ou à un autre, tel un physicien-philosophe un peu fou qui a trouvé la bonne formule que nul autre pilote Yamaha ne connait. "Mah pourtant, elle tourne cette bourrique " !


Le moins que l'on puisse dire, c'est que Fabio Quartararo sait ce que c'est que tordre et essorer une MotoGP (la Yamaha M1) pour quelle donne tout ce quelle peut, et ce depuis qu'il a mis les pattes dessus soit depuis sa naissance en motoGP.

Son pilotage que l'on peut comparer à Jorge Lorenzo pour la précision mais aussi la régularité dans les mêmes chronos, et l'autre nom du métronome c'était El Martillo ...


Regardez ça, ça se passe de commentaires, clair net et précis, du travail d'orfèvre !

Fabio les a assommés se rappelant au bon souvenir de tout le monde et à ce niveau très rares seront ceux qui pourront aller le chercher quand la vitesse ne fera pas la différence, car il se prend plus de 12 km/h dans la vue quand même !

Même s'il en avait été question à l'antenne de Canal+ par Randy de Puñeta del corazon (😜)

quand j'ai vu cette feuille de ses chronos par tour, j'ai fait "Wahou, What The Fuck, it's Amaizing !" (Pootaing de sa mer, sale hop, en Français ;)

Mais il n'y a pas que moi à qui ça va faire cet effet KissCool, tous ses adversaires aussi, tous ceux qui ont couru après ce lièvre insaisissable capable d'aligner 20 tours en 1.39 avec si peu de réglages sur le sec, alors qu'en 2021 il en avait fait "que" 10 dans des conditions optimales.


Donc je faisais une comparaison avec Jorge Lorenzo, pour la finesse de pilotage et la régularité dans les chronos haut en course. Mais il y a autre chose, surement plus en rapport avec son surnom, El Diablo.

C'est cette capacité à passer en revue tranquille comme une feuille un à un ses adversaires moto en vrac ou pas, imparable et là c'est plus du Rossi ou du Marc Marquez voire du Schwantz, pour l'attaque !

J'y viens et je boucle ainsi la boucle de la roue qui routourne, depuis Kevin Schwantz je n'ai vu un tel talent, pourtant j'en ai vu quelques uns des gros clients, mais là par son attaque de malade du début à la fin, c'est du Schwantz mais aussi Rainey, calme dans la vie mais un diable sur une moto.


La cerise sur El Gato, c'est que Fabio est Français, comme moi, qu'il est jeune, comme moi et mes plus de cinquante-cinq piges (🤔), que je l'ai vu Roi sur la terre de mes ancêtres et se gameller aussi, mais qu'il a compris et est devenu l'homme à battre dans mon bled sur ce circuit de malades.

Merci Fabio, ce n'est pas ta victoire la plus éclatante car on ne t'a pas beaucoup vu tellement t'étais loin devant, mais c'est surement la plus probante et ça ça se voit sur le papier aussi.


70 vues8 commentaires