top of page

Barcelone : Test des World Superbike. Razgatlioglu devant Bautista.



Ce vendredi et samedi se déroulait le test World Superbike à Barcelone.


L'occasion de voir les forces en présence.


On a vu le retour de Bautista chez Ducati, ce qui a fait dire à son équipe que la moto s'était allégée de 28kg, c'est la différence de poids entre Bautista et Redding!


C'est donc le champion du monde en titre qui a conclu en tête ce test devant le pilote Ducati et un déjà très bon Lecuona sur sa Honda.


Suivent ensuite Gerloff et Rinaldi.


A noter la grosse chute de Loriz Baz sur sa BMW, lui va bien mais pas sa moto :




La seconde journée a été perturbée par la pluie et donc tous les meilleurs temps ont été réalisés le matin.


Voici quelques déclarations :



Toprak Razgatlioglu :


Sur le mouillé, j’ai progressé. Nous avons utilisé la nouvelle électronique parce que j’ai besoin de rouler dans ces conditions. Elle est toute récente et je dois comprendre comment elle fonctionne. J’en suis content, car elle marche bien sur le mouillé. Nous avons amélioré certains réglages. C’est la première fois que j’aime rouler dans des conditions humides !


D’habitude, je n’aime pas, je ne suis pas très fort, mais l’année dernière j’ai commencé à m’améliorer et cette année je pense que j’ai encore franchi un step. Sur le mouillé, je n’aime pas le frein moteur. Je préfère avoir une moto souple. Pour moi, c’est très important, surtout le traction control. Sur l’angle, j’ai besoin d’un peu plus de motricité parce que je roulais comme si c’était une WorldSSP. Maintenant je sens tout ce qui est positif et je suis plus détendu. J’ouvre les gaz et je sais que l’électronique fonctionne.


Pour moi, hier n’était pas une bonne journée, mais aujourd’hui nous avons fait un grand pas en avant. Nous avons essayé de trouver les réglages de la moto parce que nous avons utilisé de nouvelles pièces. Hier, ce n’était pas une journée facile. Nous avons essayé d’affiner le set-up, mais ce n’était pas le bon. Nous étions perdus. Ce matin, nous avons très bien commencé. Nous sommes partis avec ma première moto et j’ai fait un très bon chrono.




Iker Lecuona :


C’était très positif, c’est certain, s’est réjoui Lecuona. J’ai terminé troisième le matin dans des conditions sèches. Jour après jour, je me sens mieux avec la moto, plus à l’aise. Je peux adopter mon style.


Globalement, je suis très content sur le sec. Sur le mouillé, c’était un peu plus difficile, car c’était ma première fois avec les Pirelli et la machine et c’était aussi la première fois que le team roulait avec la suspension Showa dans ces conditions. Nous devons travailler plus dur.


C’est spécial de terminer à la troisième place avec tout le monde en piste. Nous avons montré le rythme et le niveau pour nous battre aux avant-postes. Quand j’arriverai en Aragón, nous verrons ce qui se passera. C’est sûr que la position changera, mais le principal est que nous pouvons aller vite et c’est très important pour l’équipe et moi. 




Camier, team manager du HRC :


Ce fut très productif pour nous, a déclaré Camier. Nous avons juste finalisé le package que nous avons et sur lequel nous avons travaillé durant l’intersaison. Les choses se sont bien passées. Nous devons continuer à travailler, à faire des progrès. C’était bien parce que c’était notre première fois contre les autres, donc nous mesurons où nous sommes. Étape par étape, nous pouvons affiner un peu plus ce que nous avons et continuer à progresser, mais c’est toujours bon pour les pilotes de savoir où nous en sommes et où ils peuvent faire des progrès dans leur pilotage et où nous pouvons encore améliorer le set-up. La première fois avec les autres, vous avez des références. Nous avons beaucoup appris et nous essayons d’apporter quelques améliorations avant la première course.


A propos du highside de Vierge sur le mouillé (décidément, c'est la mode du highside chez Honda).


Nous sommes encore en train de contrôler pour être honnête. Nous pouvons voir sur les données qu’il s’agit d’un highside dans le virage n°12. Évidemment, les conditions étaient humides, mais il était crucial pour nous de sortir et de comprendre la moto dans ces conditions.


Bien sûr, les pilotes n’ont aucune expérience avec les Pirelli, comme nous avec les suspensions Showa dans ces conditions. Il était important de faire quelques tours. C’était une erreur regrettable. C’est sa première chute jusqu’à présent avec tous les tours que nous avons bouclés. C’est dommage pour lui, car il a très bien roulé.


Voici les chronos cumulés des deux jours et certains apparaissent deux fois, ce qui est étonnant pour un classement cumulé!




45 vues4 commentaires

댓글 4개


Looping
Looping
2022년 3월 27일

Puisqu'on parle de SBK, ci-joint la petite figure du pilote dont mon pote qui bosse comme ingé data s'occupe(en freelance, il bosse aussi en EWC avec la Yam 333) a réalisé lors d'une des courses FSBK de ce WE au Mans. Un pilote doué à priori, mais il a 17 ans, il faut qu'il prenne un peu de plomb dans la tête il paraît...Vous croyez qu'il s'est chié dessus? Et aussi celui qui l'a vu lui couper la route?...😱

Heureusement c'était pas Zarco, qu'est ce qu'il aurait pris sinon...




좋아요

Looping
Looping
2022년 3월 27일

Pourquoi pas demander à Iker de rouler en Argentine à la place de Marc?🤔

좋아요
VFR750
VFR750
2022년 3월 28일
답글 상대:

Salut Looping,

déjà faut voir si MM sera indisponible en Argentine, et si oui le HRC préfèrera faire rouler un pilote qui connaît la moto même s'ils savent qu'ils ne peuvent espérer au mieux qu'un top 10.

Donc Bradl devrait certainement remplacer MM si besoin, comme il l'a fait déjà en 2020.

Lecuona sur une moto inconnue, ça risque d'être une perte de temps et d'énergie pour rien; et imagine qu'il se blesse en course (ou essais), ça veut dire championnat WSBK mal barré avant même qu'il ne débute.

좋아요
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page