A.Marquez : "Si en 2023, je n'y arrive pas, c'est que je n'ai pas ma place en Moto Gp".



Alex Marquez arrive à une période charnière de sa carrière, soit il performe sur la Ducati, soit la porte de sortie lui sera signifiée.


Il a conscience qu'avec une GP22 dans les mains, il devra démontrer qu'il a toute sa place en Moto Gp.


Toute la difficulté pour lui sera dès le début de saison 2023 de performer avec une Moto aboutie (on l'a vu en ce début d'année avec Bastianini) sauf qu'il aura le petit désavantage de ne pas avoir roulé une année entière sur la Ducati.


Mais Bezzechi l'a démontré hier, on peut être un rookie et y arriver.


A propos de la Ducati :


Je ne sais pas, je n'aime pas parler d'une moto sans l'avoir essayer, beaucoup de pilotes ont été rapides avec, sûrement qu'elle convient à beaucoup de styles de pilotage, mais sur le papier c'est une bonne moto et c'est pourquoi j'en ai profité pour y aller. Je crois au projet, à la moto et à l'équipe.


A propos de Honda et des arrivées de Mir et Rins :


Au final ils vont chez Honda, c'est une usine qui a perdu son chemin en ce moment, mais si une marque peut réagir c'est Honda, seulement que mentalement et personnellement j'avais besoin d'un changement, pour continuer à grandir et c'est la meilleure option qui j'ai.


Que lui a dit son grand frère? :


Finalement, il m'a demandé ce que je voulais, si je me voyais chez Honda ou pas, je lui ai dit que j'avais besoin d'un changement et quand une décision est prise, nous nous soutenons et il m'a soutenu, comme le ferait un frère normal.


Aurait-il pu rester chez LCR?


J'ai parlé à Lucio et lui ai dit que je ne me voyais pas sur cette moto, que c'était mon choix et que je ne savais pas si j'allais rentrer chez moi ni où, mais je ne vois pas moi-même ici, j'ai besoin d'un changement.


Mentalement, nous avons eu une saison et demie très difficile et j'avais besoin d'un changement, et ce changement va beaucoup m'aider.


A propos de lui-même :


Parfois, il est clair que vous doutez de vous-même, est-ce que cela en vaut la peine ou pas.


Quoi de mieux que d'avoir une Ducati et si l'année prochaine ça ne se passe pas comme il se doit, je serai le premier à dire que je ne suis pas assez bon, que je ne suis pas fait pour être ici.


En 2020, je pense que j'ai montré que j'avais le niveau pour être en MotoGP, je suis un double champion du monde, mais il faut prouver tout cela sur la piste et c'est pourquoi j'ai pris cette décision, je pense que je peux bien faire là-bas, sinon je ne le ferai pas.


Je me suis allégé d'un poids, je voulais partir en vacances en toute tranquillité, j'ai plus que jamais besoin de repos.

44 vues8 commentaires

Posts récents

Voir tout