top of page

Un dimanche à oublier pour Aprilia, aucun point de marqué.



C'est un dimanche que les pilotes Aprilia voudront oublier au plus vite.


Tout d'abord Maverick Vinales victime d'un problème mécanique tandis qu'Aleix Espargaro a tenté le pari perdant du pneu Soft.


Cette saison 2023 ne se passe comme prévue pour Aprilia mais est-ce si étonnant après la perte des concessions?


Aleix Espargaro pointe à la 9ème position du championnat avec seulement 55 points et Maverick Vinales la 10ème position avec 53 points.


Pour démontrer le coup de mou d'Aprilia, ils sont derrière Fabio Quartararo au classement du championnat du monde.


Maverick Vinales :



Bien qu'elle nous ait été recommandée comme la meilleure, j'ai eu des soucis avec une de mes deux Aprilia tout le week-end. Ce n'est pas normal d'être très rapide sur une moto et lent sur l'autre. Nous devons comprendre cela. Pendant la course, nous avons roulé sur la moto lente. Mais nous ne l'avons pas remarqué jusqu'à ce que le moteur tombe en panne.


Ce n'était pas de la malchance, c'était quelque chose dont les mécaniciens devraient faire attention.


Si nous avons un moteur qui cause des problèmes, nous perdons beaucoup de temps. Nous devons mieux analyser ce genre de choses.


Aleix Espargaro :



Nous avons fait un pari complet sur le choix des pneumatiques. C'était une grosse erreur d'avoir choisi le pneu tendre. Nous avons été tentés de le faire car le composé moyen a bien fonctionné ici l'année dernière et j'ai quand même établi mon record personnel après 16 tours au sprint samedi.


Nous voulions prendre un risque, mais nous ne comprenions pas vraiment la situation météo au Sachsenring. Heureusement, malgré les problèmes connus du dispositif de démarrage, j'ai pris un bon départ. Mais c'est tout alors.


Les six derniers tours étaient en fait très dangereux. Mais d'une manière ou d'une autre, je voulais toujours terminer la course.


Nous n'avons actuellement pas le niveau pour les premières places. Les autres constructeurs européens ont fait de gros progrès. Chez Aprilia, nous sommes plus ou moins au point mort.


Ducati est sur une autre planète. Je ne m'attendais pas à ce progrès. Ils se sont améliorés partout. Ils ont la meilleure moto du paddock en termes de freinage, ils ont beaucoup de traction et ils parviennent à mettre beaucoup de puissance au sol, sans patiner, et même si cela ne semble pas être le cas, leur moto est très agile et dans les virages, elle est presque parfaite. Ils ont aussi des pilotes brillants. Avec huit Ducati, la 9e place en course est en fait la plus haute des sensations.

12 vues0 commentaire

Comments


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page