top of page

Toprak Razgatliolgu : "Il faut améliorer le grip arrière".



Après des premiers tests très instructifs fin 2023, Toprak Razgatlioglu a vraiment découvert sa BMW lors de ces deux jours de test à Jérez.


Le pilote turc n'est pas sorti du top 5 au classement final des deux jours, 3ème le jour 1 et 4ème le jour 2.


Il nous apprend qu'il a beaucoup souffert d'un mal de dos après le 1er jour à cause d'une nouvelle position sur la moto. Pour le reste, le pilote turc a été très rapide en conditions de course mais il a vite vu les points à améliorer.


Il en parle dans son interview après le test.


Etes-vous satisfait de vos performances ?

Je suis très content de ce test. Mon plan était de faire 1'39″5, mais j'ai réussi à atteindre 1'38″6. Je pense que c'est une chose positive, car cela signifie que la moto a un grand potentiel.
Nous devons évidemment continuer à travailler et nous avons besoin de temps, car je souffre encore du grip à l’arrière. Au moment où le pneu chute, c'est difficile pour moi, mais nous sommes conscients de notre problème.

Il semble que vous ayez eu des problèmes physiques ?

Malheureusement, ce matin, mon bassin me faisait très mal, car hier la selle était beaucoup plus haute que d'habitude et je pleurais presque à cause de la douleur dans de nombreux mouvements que je devais faire. C'est pour cela que j'ai dû mettre une crème pour soulager la douleur. Cependant, aujourd’hui, j’ai pu rejoindre la piste et poursuivre notre travail.

Quel sont vos objectifs pour le début de saison ?

Nous ne sommes pas loin des meilleurs, je pense qu'en ce moment nous sommes parmi les cinq premiers, proches du podium. Évidemment, il reste encore beaucoup à faire, car notre objectif est de gagner.
Je ne pense pas à me battre pour le titre, car mon objectif est de monter sur le podium et de gagner quelques courses.
Si j'étais déjà proche de la victoire en Australie, je serais sûrement surpris. Quand j'ai gagné à Phillip Island avec Yamaha, ce n'était pas une vraie victoire, car j'ai attendu les derniers tours en gérant les pneus pendant que les autres le détruisaient. Puis tout au long de la saison, nous avons souffert.

Avez-vous eu des doutes lors de votre signature ?

Quand j'ai signé avec BMW, j'étais inquiet, car je ne connaissais pas la moto, encore moins son potentiel. Mais maintenant je suis serein et conscient de notre niveau, car cette M 1000 RR a du potentiel.
Si nous pouvons améliorer nos virages et notre adhérence arrière, nous pouvons aspirer au titre.

20 vues0 commentaire

コメント


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page