top of page

Takaaki Nakagami, "Chez Honda, tout s'est détèrioré à partir de 2022."



Petit retour en arrière, Jérez 2020.


Marc Marquez est en haut de la feuille des temps de la plupart des séances, il s'élance en 1ère ligne, fait une erreur, repart presque en fond de classement, remonte tous les pilotes comme s'il étaient des plots, il réalise le meilleur tour en course au tour 11 avec des pneus usés alors que Quartararo et Vinales avaient réalisé leur meilleur tours avec des pneus neufs dans les tour 2 et 3.


On connait la suite, Marquez fait une lourde chute, se casse l'humérus et sa saison 2020 était terminée. Mais cette première course prouvait que la Honda 2020 était une très bonne moto.


Marc Marquez revient en 2021, et avec un bras et demi, une condition physique loin d'être au top, il remporte 3 victoires. Il ne finit pas la saison à cause d'une diplopie.


Et puis, à l'inter-saison, Honda prend une décision surprenante qui est peut-être la cause de la plupart des problèmes d'Honda aujourd'hui.


Honda décide de changer le concept de la moto et de miser sur + de grip à l'arrière et là tout se dérègle, Marquez ne retrouve pas sa Honda, Pol Espargaro croit détenir le graal mais déchante très vite et tous les pilotes sont perdus.


Marquez avec son talent arrive à faire quelques coups d'éclats en fin de saison, pole à Motegi et 4ème place en course + une seconde place à Phillip Island.


Mais en ce début de saison 2023, Honda est perdue et décide de faire appel à Kalex pour lui concevoir un cadre mais ce qui pouvait s'avérer être une bonne idée sur le papier est un désastre.


En effet, Nakagami nous apprend que le partage d'informations est impossible car les 4 pilotes Honda roulent souvent sur des versions différentes.


Laissons la parole au pilote japonais :


La Honda 2022 était un changement complet de concept. Du coup, tout a changé : le grip à l'arrière, les sensations à l'avant, tout est devenu différent. Le plus gros problème est que nous n'avons pas pu tirer parti de toute l'expérience accumulée au fil des années.


Oui, les quatre pilotes avaient des châssis différents et ont suivi des stratégies de développement différentes. Chaque chef mécano a appliqué des idées différentes. Nous ne pouvions pas partager de données, pas même d'idées, car chacun des quatre avait le sien.


La conclusion est logique, le plus simple serait d'abord de revenir à une base saine, une moto identique pour les 4 pilotes et ensuite développer la moto tous ensemble.


Et vous, qu'en pensez-vous?

66 vues4 commentaires
justbiker-footer.jpg
bottom of page