top of page

Phillip Island : Le triplé pour Bautista, Ducati en force, Rea et Toprak dans les choux.



Avant de faire le résumé des courses, un constat s'impose, on a vu ce qui arrive quand un constructeur amène une nouvelle moto (Ducati) et quand d'autres constructeurs (Kawazaki et Yamaha) modifient à peine leur modèle année après année.


Et quand vous avez un pilote du talent d'Alvaro Bautista, l'issue est inéductable, il écrase tout. Mais le problème, c'est que comme en Moto Gp, même les Ducati satellite se mettent à devancer des pilotes comme Rea et Razgtlioglu alors que les années passées, elles n'étaient jamais devant eux.


Il y eu donc d'abord la course sprint avec un Bautista en tête du 1er au dernier tour avec un Toprak décidé à garder sa roue mais qui vit Lowes le doubler et contrarier son plan dès le second tour.


Bautista ne demandait pas mieux, il fit le trou. Rinaldi 4ème voyant que le duo Lowes-Toprak perdait du temps décida de les passer tous les deux dans le 4ème tour mais il ne put jamais combler l'écart avec son coéquipier mais il réussit à se débarrasser définitivement de la meute derrière lui.


Il ne restait donc plus qu'une place sur le podium et c'est Toprak qui l'emporta dans une bagarre avec Lowes. Locatelli de son côté sur la seconde Yamaha réussit à résister à Oetll et sa Ducati pour faire un joli top 5.


Rea n'exista jamais dans cette course, il prit la 7ème place devant la Honda de Lecuona, Bassani terminant 9ème et la 1ère BMW de Van Der Mark en 10ème position.


Le classement de la course Sprint :



Puis ce fut à 14h, heure locale, la course 2.


Et si Toprak et Rea voulaient savoir où ils en étaient cette saison, ils ont vu.


Tout d'abord, je ne vous parlerais du podium qu'en quelques lignes, il se dessina dès la fin du 1er tour et il ne bougea jamais.


Bautista clotura le 1er tour devant son coéquipier Rinaldi et la Yamaha de Locatelli et plus personne ne les a revu.


Bautista creusant l'écart sur Rinaldi, Rinaldi creusant l'écart sur Locatelli et Locatelli creusant l'écart sur Rea, ce dernier bloquant toute la meute mais cela n'enlève en rien à la très bonne performance du pilote italien qui doubla Toprak dès le 1er tour.


Et le réalisateur ne s'y trompa pas, dès le 5ème tour, il ne montra plus le trio de tête, il se concentra sur la bagarre entre Lowes, Rea, Razgtlioglu, Bassani, et se sont rajoutés Oetll et Lecuona. Même Petrucci recolla avant de perdre du terrain en fin de course.


Et dans un combat aussi serré, il est presque logique que cela se finisse parfois à terre. Et c'est ce qui arriva à Lowes et Toprak dans le 17ème tour au Honda Corner (virage 4), Lowes voulu résister au freinage à Toprak qui était un peu sur l'extérerieur, il perdit l'avant et le pilote turc ne put l'évita et chuta à son tour.



Très mauvaise opération pour les deux pilotes mais l'impression a été preque pire pour Jonathan Rea qui a été le plus souvent spectateur dans cette meute, au point de perdre position après position.


Et finalement les 2 dernières places du top 5 furent remportées par 2 Ducati Satellite, celles de Bassani et Oettl, ce dernier confirmant son très bon week-end.


On trouvait donc 4 Ducati dans le top 5 de cette course. Lecuona plutôt brouillon mais performant récolta une belle 6ème place tandis que Rea but le calice jusqu'à la lie en étant doublé dans le dernier tour par Dominique Aegerter pour le gain de la 7ème position.


Le top 10 se clotura avec Danilo Petrucci et Xavi Vierge. Gardner terminant 11ème.


Et pour trouver trace d'une BMW, il faut aller jusqu'à la 12ème position avec Van Der Mark à près de 30" du premier. C'est la crise chez le constructeur allemand car les 4 BMW trustent les places de 13 à 16.


Et au classement du championnat, Alvaro Bautista est déjà seul au monde.


Rendez-vous la semaine prochaine à Mandalika en Indonésie pour voir si cette domination se confirme ou pas.


Le classemente la course 2 :



Le classement au championnat du monde :



43 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Max666
Max666
Feb 26, 2023

Merci !

1er we de course, premières impressions :

Je m'attendais à revoir le Trio Fantastique...

Et, à voir Rinaldi s'insérer parmi ce Trio, c'est en partie fait

Surpris de voir Locatelli là, si discret en 2022.

Ravi de revoir Bassani et Oettl là, d'entrée, en dépit d'une inter-saison difficile : gros changements en équipe interne pour le 1er, difficultés à s'adapter à la monture 2023, taillée aux cotes de Bautista pour le second.

Curieux de voir ce qu'allait faire Petrux en condition de course et, une adaptation pas si réussie, pour le moment.

Interrogatif sur le duo Yamaha GTR avec ses 2 talents qui ont chacun tout à démontrer...

On a vu ce que cela pouvait engendrer. Et rappelle…


Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page