Stefan Bradl nous parle de sa carrière et de sa relation avec Marc Marquez.



Aujourd'hui, lorsqu'on voit Marc Marquez et Stefan Bradl travailler main dans la main dans le stand Honda, on a du mal à croire qu'ils étaient rivaux dans le passé et que l'allemand ne pouvait pas encadrer Marc.


Mais les années sont passées, Marquez a percé tandis que la carrière de Bradl prenait le chemin inverse malgré 3 saisons correctes chez LCR Honda.


Il le reconnait lui même, il a été champion du monde Moto 2 en 2011 mais il savait déjà que Marquez était plus rapide que lui.


A propos de son titre Moto 2 :


Ce fut probablement le moment le plus émouvant de ma vie.


Et à propos de son année en Superbike en 2017 :


Je suis allé en Championnat du Monde de Superbike et ce fut l'une des plus grosses erreurs que j'ai commises dans la vie parce que j'ai souffert comme un fou cette année-là. En mai, Nicky Hayden est décédé après un accident de vélo.


J'étais seul dans l'équipe et je ne savais pas quoi faire de ma vie à l'avenir. Ensuite, j'ai reçu un appel de Takeo [Yokoyama] me demandant si j'étais intéressé par le rôle de pilote d'essai pour Honda en MotoGP et j'ai dit : 'Oui, je suis très intéressé'.


Préfère t'il les courses ou les tests?


Bonne question. Parfois, je fais des allers-retours entre 'Ok, maintenant je veux être pilote' et 'Maintenant je veux être pilote d'essai'.


Et à propos de Marc Marquez :



Remplacer Marc n'est jamais facile. C'est un grand champion, il a eu tellement de succès dans cette équipe avec ces gens ici. D'un côté, je me sens vraiment privilégié, mais de l'autre, c'est aussi un fardeau sur mes épaules.


J'étais jaloux de Marc quand il est venu en MotoGP. Nous n'avons pas beaucoup parlé parce que nous étions de grands rivaux. J'avais gagné le titre contre lui, donc je voulais le battre et il était beaucoup plus rapide. Je n'avais pas de réponse : 'Comment pourrais-je être plus rapide que ce type ? Je ne sais pas, je fais mon maximum.


Accepter la situation à l'époque, à 23 ans - et il était encore plus jeune - c'était dur, c'était vraiment dur. J'avais beaucoup de respect pour lui en tant que pilote car il était incroyablement talentueux. Mais il était plus rapide que moi et je détestais ça. Il m'a détruit.

44 vues2 commentaires