top of page

Stefan Bradl :"La Honda 2022 est arrivée à bout d'évolutions".



C'est un Stefan Bradl heureux de ne plus courir sur la Honda 2022 et il prévient Marc Marquez, cette Honda 2022 n'évoluera plus.


Marc Marquez pourra homologuer un nouveau carénage peut-être plus efficace car le second qui a été homologué par les autres pilotes a été un désastre.


En dehors de ça, aucune nouveauté et Bradl veut qu'Honda se consacre totalement à 2023 et remette le compteur à 0!


Il parle d'abord du test de Misano :


Nous n'avions tout simplement pas de nouveau matériel. J'ai toujours donné mes commentaires aux ingénieurs sur notre moto lors des courses. Mais ensuite, aucune nouvelle pièce ou mise à jour n'est arrivée sur le circuit.


Je suis un pilote d'essai et j'obtiens généralement ma satisfaction en testant de nouvelles pièces, ce que les autres pilotes Honda appellent également le progrès. Mais cette année, rien n'est venu du Japon depuis l'ouverture de la saison qui nous a fait beaucoup avancer.


Et il semble aussi que la communication entre l'équipe basée au Japon et celle en Europe était désastreuse selon Takaaki Nakagami, Bradl nous en dit + avec un ton plus diplomate :


Nous avons souvent discuté de ce sujet avec le HRC au cours des dernières semaines et des derniers mois. Quelque chose va changer dans le domaine de la communication.


Marc a déjà eu des rendez-vous avec les Japonais au GP d'Autriche. Je suis sûr que son message est passé.


Bien sûr, la pandémie corona a rendu les choses plus difficiles pour les Japonais. Il faut maintenant s'adapter à l'ère post-Covid19. Je pense que les Japonais doivent aussi se repenser.


Nous devons maintenant appuyer sur le bouton de réinitialisation et tout faire pour prendre les bonnes décisions pour 2023.


En 2022, nous ne pouvons plus faire grand-chose. Nous ne pouvons collecter des données que pour la moto de l'année prochaine.


Je pense que le pire moment est derrière nous.


Espérons que cela soit le cas pour Honda car ils pourraient perdre leur pilote phare qui lorgnerait du côté de Ducati.

33 vues3 commentaires

3 Comments


PatDjango
PatDjango
Sep 15, 2022

Ce que dit Bradl est assez révélateur des difficultés qu'ont eu les équipes Japonaises durant les années Covid, car ils se sont retrouvés isolés du reste du monde par leur situation géographique, des mesures drastiques concernant les entrées et sorties du territoire, en plus que ce soit une île ce qui n'arrange rien, bien au contraire.

Exemple le plus parlant a été celui de Yamaha et Lorenzo en 2020 mais par la suite la situation a continué d'être complexe en Asie, c'est même la cause du pourquoi une telle attente avant d'y revenir maintenant.


Comme le dit VFR, il y a maintenant des moyens pour s'organiser mais on dirait bien que les constructeurs Japonais soient contraints de se reinventer car…


Like

ludobueno
ludobueno
Sep 15, 2022

Tout cela n’est pas rassurant…

Je me rappelle encore de Puig au Qatar « we’re back »

 Honda « on vise le doublé au championnat »

ou même que Pol aurait le titre devant Marquez…😩

Puis a Mandalika les pneus Michelin…😫

Einstein disait, on ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré !

A méditer au HRC!


Like

VFR750
VFR750
Sep 15, 2022

Bradl a du bien en chier, entre le marteau et l'enclume.On en sais plus: Honda n'a pas fait grand chose, d'après son pilote essayeur, depuis les tests de présaison.

De plus, et ça revient souvent sur le tapis, il ya des problèmes de communications entre le HRC Japon et l'Europe.

Ils ne se comprennent plus, ils ne se déplacent plus, ils campent sur leurs positions? Un peu de tout certainement.

Le Covid a le dos large, à l'ère des visio conférences, de l'ultra connectivité je trouve bizarre que le passage de l'info ne se fasse pas. Et si ce n'était plutôt un problème d'origine humaine tout simplement?

Faudrait que Honda regarde bien qui fait quoi, où et comment. Après cette…


Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page