top of page

Rivola : "Avoir une équipe satellite nous a demandé + de travail que prévu".



Voici une équipe en pleine progression et le recrutement de Massimo Rivola qui vient de la F1 n'y est pas étranger.


Après être devenue une équipe usine en 2022, voici que l'équipe Aprilia aura une équipe satellite en 2023 avec RNF qui quitte le giron de Yamaha.


Et pour Aprilia, cela a été une tâche énorme, peut-être plus difficile que ce à quoi Rivola s'attendait.


Dans une interview pour Speedweek, Rivola nous parle de l'énorme travail qu'il a fallu accomplir :


Je dois dire que les gens de l'entreprise ont fait un travail fantastique. Nous n'avons pas l'habitude d'assumer de telles tâches.


Pour être honnête, en tant qu'entreprise de course, nous avons grandi trop vite au cours des deux dernières années.


L'année dernière, nous sommes apparus en tant qu'équipe d'usine pour la première fois, en 2023, nous fournirons une deuxième équipe MotoGP pour la première fois. Je peux sentir et voir l'énorme effort fait par l'entreprise.



Nous avons pu démarrer très tôt ce projet d'équipe client. Mais je peux vous dire que nous avons encore des choses à construire et à faire. Mais au fur et à mesure que la saison avance, cela s'arrangera.



L'objectif était d'employer 15 personnes supplémentaires pour soutenir l'équipe RNF. Nous avions besoin de certaines forces pour les moteurs, nous avions besoin de plus de bancs d'essais.


Je ne sais pas si l'effort est plus important que prévu. Mais cela a demandé et nécessite de grands efforts; ça c'est sûr.


De combien de bancs d'essais moteurs disposez-vous actuellement ?

Beaucoup. Je continue à souligner : le matériel que nous avons à Noale est vraiment quelque chose de spécial.


Combien de moteurs V4 1000cc devez-vous produire chaque année maintenant ?

Eh bien, le nombre nécessaire que la réglementation nous autorise. Donc huit par pilote et quelques autres.

12 vues0 commentaire

Comentários


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page