top of page
Rechercher

Raul Fernandez (5ème) : "Je suis heureux mais Giannantonio aurait du avoir un drapeau noir".



Le pilote espagnol a enfin pu faire voir la lumière au fond du tunnel et ceci après une saison très difficile marquée par un manque de performance et un manque de fiabilité.


Il était clair que l'Aprilia 2022 n'avait plus le niveau cette année et qu'elle n'a pas résolu ses problèmes de fiabilité qu'on avait déjà constaté l'an passé.


A cela s'ajoute les rumeurs sur un manque de soutien technique de la part d'Aprilia et la coupe était pleine.


Raul Fernandez finit donc très bien cette saison en devançant les deux Aprilia officielles.


Il ne termine cette saison qu'à la 20ème position avec 51 points et espère avoir un meilleur matériel en 2024.


A noter que le pilote RNF a été gêné par la perte d'huile qui provenait de la Ducati Grésini de Fabio Di Giannantonio et il aurait aimé que la direction de course arrête le pilote italien et nous ne saurons jamais si certaines chutes provenaient de cette fuite d'huile.


Je suis heureux de savoir où améliorer notre moto, que nous avons de la place et très heureux surtout de terminer l'année avec cette moto, que la pauvre réclamait déjà au moment sa retraite, avec tous mes respects.


Je n'arrête pas de dire qu'Aprilia nous a donné le maximum de matériel, mais au final, après deux années, nous prenons la moto d'Aleix et Maverick de l'année dernière, et nous sommes très heureux.


A propos du nombre de chutes :


Je ne comprends pas non plus pourquoi ils n'ont pas mis le drapeau noir sur « Diggia ». Ils a passé toute la course à verser de l'huile, et ils n'ont donné aucun avertissement ou quoi que ce soit, la moto perdait de l'huile. J'ai supprimé le premier tear off ; Je ne voyais rien, j'en ai enlevé un autre et sa moto continuait de verser de l'huile. Alors je l'ai laissé partir une seconde ou une demi-seconde parce que je ne voulais pas tomber.


Comment explique t'il sa bonne prestation?


Je voulais juste y arriver, je ne sais pas pourquoi aujourd'hui j'ai ressenti un très bon feeling au freinage sur la moto, et je voulais aller le plus loin possible. Au final, je ne savais même pas comment ça se passait, je voulais attaquer et profiter comme je l'ai fait, parce que je pense que c'était quelque chose de nécessaire.


Vivement mardi pour Raul qui testera l'Aprilia 2023.

54 vues3 commentaires

3 Comments


Max666
Max666
Nov 27, 2023

En effet, la brêle #49 fumait...



Like
Max666
Max666
Nov 27, 2023
Replying to

ET, des lunettes pour la DORNA qui ne voit décidément rien...

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page