Rémy Gardner :"Acosta doit prendre son temps avant d'aller en Moto Gp".




Gardner et Acosta n'étaient pas des proches mais ils se sont liés d'amitié et l'ainé tout juste champion du monde Moto 2 prodigue ses conseils au jeune prodige qui vient de remporter son 1er Gp Moto 2 au Mugello.


A noter que ces propos ont été tenus avant la victoire d'Acosta dimanche dernier.


A la question de savoir pourquoi il aide Acosta :


Parce que je l'aime bien, je ne sais pas, nous avons partagé un box et nous avons eu une bonne relation dès le premier jour. Dans le test, quand il est arrivé , on ne s'est pas regardé, on ne s'est pas dit bonjour et je me suis dit : c'est qui ce gars! (rires), mais petit à petit on parlait de plus en plus, et les choses se sont mises en place. C'est un gars assez spécial.


A propos de ses difficultés en début de saison :


Oui, c'est vrai, ce n'est pas facile. Le Moto2 n'est pas le Moto3 et le MotoGP n'est pas le Moto2, chaque catégorie a ses trucs.


Le gars a du talent, c'est évident, car déjà aux tests il roulait en des temps records, mais pas même en Moto2, même pas en MotoGP c'est ça aller vite, il faut avoir la tête et comprendre la catégorie, quand attaquer et quand ne pas attaquer.


E c'est ce que j'essaie de faire, c'est de le guider un peu et surtout de l'aider de ne pas trop tomber et de ne pas se blesser, car ces motos ne sont pas des Moto3, qui sont des vélos par rapport à cela, ce sont des machines qui pèsent 150 kilos et les chutes font plus mal.


"C'est pour ça que je veux l'aider et il va bien. Il doit faire l'apprentissage tout seul. Cette année on verra, et l'année prochaine aussi. S'il a besoin trois ans ça va, il n'y a pas d'urgence pour arriver en MotoGP, il est très jeune, il vient d'avoir 18 ans, s'il monte à 21 c'est parfait, parce qu'il faut être mur dans sa tête pour supporter le MotoGP.




15 vues1 commentaire