top of page

Quartararo ne se fera pas opérer du doigt et il parle de sa saison 2022.



Bonne nouvelle pour notre champion français, alors qu'il était prévu une opération d'un doigt après son accident en Malaisie, les nouvelles sont bonnes, il ne passera pas sur le billard car son doigt a parfaitement récupéré.


Il nous donne son sentiment sur ses difficultés lors de cette saison difficile et qu'il finit pourtant à la place de vice-champion du monde :


Je me sentais seul à lutter contre le monde. Il y avait quatre Yamaha en piste, mais l'équipe satellite et mon partenaire ont eu beaucoup de problèmes. C'était difficile de trouver la limite.


Il dit avoir compris que cela serait difficile quand il a vu comment s'est déroulé le grand prix à Misano :


L'an dernier, j'étais à trois secondes de Pecco et j'ai terminé deuxième. Cette année, j'ai terminé 5ème à près de 6 secondes. C'était très frustrant parce que je me suis donné à 100% et à ce moment-là, j'ai réalisé que nous étions trop loin.


Cette année j'ai mieux roulé que l'an dernier mais il y a eu des moments difficiles. Cela m'a frappé, je suis monté sur la moto avec moins d'enthousiasme que les années précédentes. Vous le remarquez inconsciemment quand vous ne l'aimez pas. J'ai fait beaucoup de courses que je n'ai pas appréciées .


C'est triste à dire, mais la moto 2019 était la meilleure. La façon dont nous avons commencé l'année, je ne m'attendais pas à gagner une seule course.


Et à propos de son renouvellement de contrat :


La mentalité évolue, c'est pourquoi j'ai renouvelé. Mais dans ces deux années, ils doivent me le prouver.


Et à propos du nouveau format des week-end de course :


Nous pensons toujours que nous n'avons pas à faire autant de courses à cause du risque de blessures, mais au final, le risque est le même pour tout le monde. Il va falloir s'adapter. Pour un fan c'est spectaculaire, pour nous ce ne sera pas facile .

34 vues3 commentaires
justbiker-footer.jpg
bottom of page