Principales déclarations de la conférence de presse pour le GP d'Indonésie :



Enea Bastianini :


Une victoire fantastique au Qatar, inattendue pour moi et pour l'équipe.


Mais maintenant, il y a un autre combat. Il faut repartir du bon pied dès les essais libres, être capable de bien faire en qualifications et la course sera plus facile.


Pensez vous au titre?


C'est toujours difficile. J'ai gagné en 2020 en Moto2 et bien sûr je suis là aussi en MotoGP, mais pour le moment je n'ai pas beaucoup d'expérience. On verra pendant le championnat quel est mon potentiel et donc quel peut être l'objectif.


Les deux dernières semaines ont été vraiment excitantes, repensant également le chemin pour arriver ici. En MotoGP, il faut rester concentré, mais je suis certainement très motivé.


Brad Binder :


Le GP du Qatar a toujours été très difficile pour nous, on a toujours eu tellement de problèmes. Cette fois, cependant, nous nous sommes très bien débrouillés avec le nouveau package : je suis très content des progrès réalisés et d'avoir commencé le championnat avec un podium.


Bien sûr, il reste encore du travail à faire, nous devons continuer à explorer notre package pour tirer le maximum de potentiel dans chaque domaine. En général, cependant, je suis satisfait et nous verrons ce que nous pouvons faire ici.


Les tests ont été très positifs pour nous. Les sensations étaient excellentes et le rythme n'était pas mauvais. Je me sens fort pour le week-end, mais nous verrons comment se passe dimanche et où nous parvenons à y arriver.


Pol Espargaro :


Bien sûr, j'étais satisfait de la pré-saison, mais c'est difficile à prévoir avant de commencer. Je dois admettre que j'étais assez nerveux, mais j'ai réussi à prendre un bon départ et nous avons vu le potentiel sur lequel Honda a travaillé tout l'hiver. C'est comme ça que j'ai réussi à me battre pour la victoire.


C'était une course très rapide, 16 secondes plus rapide que le deuxième GP de 2021 ! Je ne m'y attendais pas, tout comme je pensais à une course de groupe.


Ici, les essais se sont bien passés et j'étais rapide, mais je n'étais pas le seul. Enea, Marc, Fabio… Ducati pas tellement, mais après le Qatar ils chercheront la rédemption. C'est certain que nous serons nombreux et très proches. Il faut dire aussi qu'on connaît le tracé, mais avec les pneus on repart de zéro, ainsi que le nouvel asphalte. Je ne sais pas trop à quoi m'attendre pour le week-end.


Je suis en MotoGP depuis de nombreuses années, maintenant je suis prêt pour quelque chose de plus, pour ce que je vise depuis mon arrivée dans la catégorie.


Marc Marquez :


C'était un week-end solide, rien de spécial mais nous n'étions pas trop loin non plus. J'ai essayé de monter sur le podium, mais ce n'était pas le bon moment. Maintenant, il faut viser à s'améliorer ici, puis faire encore mieux au prochain GP et continuer comme ça.


Pol a été le plus rapide (aux tests). Mais il y a aussi Enea, Fabio et je dirais même Brad. Pendant la course au Qatar, j'ai vraiment réalisé la direction à suivre en ce qui concerne mon style de pilotage, bien plus que les essais. Ici nous partirons pour le trouver.


Dès la première fois que j'ai piloté cette moto, je pensais qu'elle avait un potentiel vraiment différent, mais je n'avais pas le bon feeling à l'avant. C'est quelque chose dont j'ai besoin d'être si rapide, je dois faire un pas en avant.


Fabio Quartararo :


C'était dur, j'en attendais beaucoup plus. Mais tu apprends toujours quelque chose. La vraie Yamaha est celle que nous avons vue au Qatar, il n'y en a pas beaucoup plus.


Ici, nous avons été rapides dans les essais, mais c'est toujours différent que dans les courses. Beaucoup de choses ont changé depuis que nous avons testé, en particulier les pneus, il est donc difficile de dire à quoi nous pouvons nous attendre pour le week-end.

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout