top of page

Présentation de l'équipe Repsol Honda.



Aujourd'hui, nous avons assisté à Madrid à l'une des dernières présentations de cet hiver.


Une présentation intéressante mais surtout centrée sur les pilotes et le directeur du HRC.


En effet, par exemple, même s'il était présent, la parole n'a pas été donnée à Alberto Puig, ce qui contraste avec Ducati où les prises de paroles se multipliaient.


Donc au niveau des prises de parole, le plus long a été Tetsuhiro Kuwata, directeur du HRC :



Nous avons travaillé dur pour améliorer la moto dans tous les domaines. Nous avons également d'autres développements que nous apporterons au test de Portimão. Nous savons que cette année sera à nouveau un grand défi car la compétition est grande en MotoGP. C'est très serré. L'introduction des sprints est également un nouveau défi.


C'est formidable de voir que Marc est à nouveau en bonne santé et peut faire de la moto sans aucune restriction. Nous savons tous de quoi Marc est capable. L'objectif est qu'il puisse montrer ses compétences cette année comme il l'a fait dans le passé. En tant que HRC, nous travaillons dur pour lui donner les outils pour revenir au sommet du Championnat du Monde.


Nous sommes également très heureux d'avoir Joan Mir avec nous, qui revient dans la famille Honda après avoir remporté le Moto3 avec Honda en 2017. Il est double champion du monde, sa vitesse et ses capacités sont donc évidentes. Pour lui cette année, il s'agira d'apprendre à connaître la moto et l'équipe et de se rapprocher du sommet.


Marc Marquez :




C'était finalement un hiver normal, étant donné qu'au cours des cinq dernières saisons, j'ai toujours été blessé. Cela m'a aidé à me reposer, j'en avais besoin et à me préparer physiquement.


Cela s'est vu en Malaisie, mais il y a encore lieu à l'amélioration, car je suis un perfectionniste. L'évolution en cours est passionnante, nous travaillons tous dans le même sens.


J'ai vécu les trois pires années au niveau sportif, et cette période a coïncidé avec la crise d'une marque comme Honda, qui est capable de faire un grand championnat si on s'unit tous.


Mir? Nous avons besoin de deux pilotes capables de gagner des GP. Joan vient d'une autre marque, mais il a fait des commentaires similaires après les tests, ce qui facilite le travail de Honda.


Joan Mir :



Je suis un peu nerveux, mais aussi très heureux d'être ici. J'ai hâte de commencer la saison et je suis fier de faire partie d'une équipe avec une histoire aussi réussie.


Ce ne sera pas facile pour moi car je dois encore m'habituer à la Honda. Mais nous sommes sur la bonne voie et je suis sûr que nous pouvons obtenir de bons résultats.


Être dans une équipe avec Marc est le meilleur moyen de rivaliser avec le meilleur pilote du monde.


Vidéo de la présentation :



Quelques photos :

















54 vues6 commentaires

Posts récents

Voir tout
justbiker-footer.jpg
bottom of page