top of page

Présentation de l'équipe Aprilia Racing Moto Gp.



Cette saison 2023 doit être la saison de la confirmation après une année 2022 où Aprilia a créé la surprise.


Avec un Aleix Espargaro qui a été un prétendant au titre pendant les 2/3 de la saison et un Maverick Vinales qui a haussé le rythme en milieu de saison avec 3 podiums en 4 courses.


Mais la machine s'est grippée et Aprilia a connu une fin de saison très difficile.


Simple problème passager ou le signe que la perte de concessions faisait déjà son oeuvre, nous le saurons très bientôt.


En effet, en 2023, Aprilia sera à égalité avec le reste du plateau, plus d'essais illimités (c'était déjà le cas à partir de l'été 2022) et à égalité au niveau moteur avec impossibilité de les faire évoluer en cours de saison.


Autre sujet important, le fait qu'Aprilia a cette fois-ci une équipe satellite avec l'équipe RNF qui a quitté Yamaha. Et comme le disait Rivola il y a quelques semaines, la charge de travail a été énorme.


Laissons la parole aux pilotes en commençant par Maverick Vinales :



J'ai tellement confiance en ce qu'ils font que je n'ai rien demandé à propos de la moto.


Je n'ai demandé qu'une chose : que Manu Cazeaux travaille avec moi. C'était ma seule demande. Après les tests de Valence en fin de saison, j'étais content de la moto. J'étais rapide tout de suite et il était clair que la moto était prête. Puis, en hiver, je suis allé plusieurs fois à l'usine de Noale, j'ai parlé aux ingénieurs et ils m'ont expliqué ce qu'ils avaient fait.


On s'attend à ce qu'on se batte pour le titre. C'est ce que tout le monde imagine, pour voir si ce que nous avons fait l'an dernier était une coïncidence ou si le travail effectué nous amènera à nous reconfirmer. Nous sommes sereins, nous connaissons notre niveau et nous savons qu'à chaque fois que la moto a été compétitive, nous nous sommes battus pour gagner.


Il parle aussi de la course sprint :


C'est avant tout un changement mental et le départ devient encore plus important. Il faut être devant dès le premier tour, donc l'une des choses clés que nous avons faites lors des essais de Sepang a été d'améliorer mes départs. Je pense que je suis dans la bonne situation pour la première fois en sept ans. C'est une année importante pour exploiter tout mon potentiel. Je sens que je suis au bon endroit et dans les bonnes conditions. Je ne me suis pas senti comme ça depuis longtemps.


Aleix Espargaro :



Je me suis entraîné dur l'hiver et je suis motivé pour la saison. Avec l'augmentation du nombre de courses et des attentes plus élevées, ce ne sera pas une saison facile. Mais j'ai hâte d'être sur la piste avec la nouvelle moto.


Etre chez Aprilia depuis longtemps me met une certaine pression car je sais à quel point les résultats sont importants. En même temps la maturité et le fait que je connaisse bien les gens avec qui je travaille font que je me sens à l’aise.

Le championnat 2023 démarre avec plein d’inconnus, le nouveau format, la course sprint du samedi qui nous obligera à être encore mieux préparé. Mais personne ne sait encore évaluer l’impact réel du changement cette année.

6 vues0 commentaire
justbiker-footer.jpg
bottom of page