Pol Espargaro surpris de se retrouver à la 3ème position.



Mais est-ce vraiment une surprise quand on connait les qualités et les faiblesses de cette Honda 2002?


Toutes les conditions étaient réunies pour que la Honda soit mieux sur ce circuit, piste fraiche, vent, expérience de Pol.


Il nous donne donc ses explications :


Je pense que c'est une combinaison de trois choses : j'aime cette piste, la piste convient à la moto et nous avons ces basses températures, dont j'ai vraiment besoin pour éviter la surchauffe du pneu.


Pour une raison quelconque, je surchauffe les pneus très rapidement sur cette moto et puis je les fini après deux tours. Avec ce vent fort et froid, le pneu ne chauffe jamais au point de surchauffer. C'est pourquoi je me sens très bien avec le pneu arrière mais aussi avec l'avant, mais surtout le pneu arrière se sent très, très bien.


J'aime beaucoup cet endroit. J'en profite ici à Phillip Island. Déjà le matin quand nous sommes partis en piste et que j'avais cinq ou six pilotes devant moi, c'était très facile pour moi de les dépasser dans les premiers tours. Les autres essayaient juste de comprendre la piste et tout me vient naturellement ici. L'expérience aide aussi ici.


A propos du vent :


Notre moto est assez agile, donc quand il y a du vent, notre moto fonctionne plutôt bien dans ces conditions. Le vent était fort l'après-midi, et dans les premiers tours j'ai eu du mal à comprendre comment piloter. Parce que le vent était très, très fort et jamais constant. Dans un tour, il souffle à un endroit, dans le suivant dans un autre. Vous devez comprendre d'où vient le vent et ensuite travailler avec votre corps.

32 vues2 commentaires