top of page

Pol Espargaro : "J'aimerais revenir au Mugello mais...."



Les semaines passent et l'état de santé de Pol Espargaro s'améliore.


Il peut de nouveau s'alimenter normalement et les autres blessures graves commencent à se consolider avec une rééducation très poussée.


Mais le moment de reprendre le guidon d'une Moto Gp n'est pas pour demain, lui même reconnait que l'échéance du Mugello arrive trop tôt et qu'il faudra attendre quelques courses de +.


Les médecins avaient parlé de juillet voir après la pause estivale, on se dirige donc vers ces échéances.


Je passe quatre heures par jour dans le caisson hyperbare, plusieurs heures de kinésithérapie, les milliers de machines que j'ai ici et je dors avec… c'est un cirque, mais ils m'aident à récupérer très rapidement.


L'accident s'est produit à un moment auquel je ne m'attendais pas, cela se produit généralement lorsque vous poussez en qualifications ou pendant la course.


Mais à ce moment précis je sortais des stands, j'étais sur le point de préparer un tour rapide. Je ne m'y attendais pas et ça m'a pris par surprise. Puis j'ai vu le monde se retourner. En fait, j'ai roulé trop lentement en sortant du garage avec un pneu neuf.


A partir de là, il y a des choses qui auraient pu être améliorées, par exemple le gravier, l'airfence, etc., mais je ne veux en vouloir à personne, j'en suis le premier responsable. Mais s'il y a des problèmes de sécurité, la bonne chose est qu'ils peuvent être corrigés.


J'aimerais revenir au Mugello, mais je pense que je vais attendre encore quelques courses. J'aimerais reprendre la moto dans la course la plus proche de la trêve estivale.

18 vues0 commentaire

Comments


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page