top of page

Pit Beirer : "Ralentissons les Moto Gp par une refonte des pneumatiques" :



Alors que l'association des Constructeurs (la MSMA) est en pleine négociation pour proposer à la DORNA des changements pour le règlement 2027-2031, ceci pour ralentir les Moto Gp, Pit Beirer nous donne son point de vue.


Il considère que le passage au carburant synthétique n'apportera qu'une faible baisse des performances et que les ingénieurs sauront la compenser.


Pour lui, la bonne idée serait d'agir sur les pneumatiques pour les rendre beaucoup moins efficaces.


Le grand espoir était que le Bio Fuel 2027 nous ralentirait suffisamment sans que nous ayons à apporter de changements techniques majeurs.


Mais le MotoGP est aussi un moteur technologique. Vous voulez vous améliorer, vous vous efforcez d'améliorer l'ingénierie. Le biocarburant ou « carburant durable » est désormais d'une telle qualité que nous devons nous réjouir s'il y a une perte de performance de 3 %.


Mon plus grand souhait serait en fait que le manufacturier de pneus s'implique. En ce qui concerne les pneus, nous avons un domaine qui affecte tous les fabricants exactement de la même manière.


Si nous changeons les pneus, nous pourrions augmenter les temps au tour. Malheureusement, je ne vois pas beaucoup de concurrents dans le paddock qui parlent de ce sujet. Si le pneu commence à patiner plus tôt, nous ralentissons automatiquement et les pilotes ont à nouveau une zone limite plus grande.


Ensuite, les bons pilotes peuvent mieux mettre en lumière leur qualité de pilote absolue. Nous pourrions redonner aux top pilotes un outil pour faire la différence.


On voit très clairement qu'il y a encore des coureurs moto exceptionnels dans ce groupe de pilotes, ainsi que de très bons. Mais le pilote d'exception devrait pouvoir faire la différence selon moi. Il n'est pas en mesure de le faire pour le moment car la technologie est actuellement trop bonne.


C'est pourquoi je souhaite que le fabricant de pneus renonce un peu à la chasse aux records. Bien sûr, les techniciens Michelin veulent montrer ce dont ils sont capables. Mais la frontière entre l'extrêmement bon et la chute est désormais extrêmement étroite pour les coureurs. Tout cela n'est pas un concert de souhaits, mais ce sont des sujets qui sont désormais également discutés au sein de l'association des fabricants MSMA.


Pas sur que la DORNA se contente des propositions de Pit Beirer, en effet, elle veut une réduction de la puissance moteur qui pourrait passer par la réduction de cylindrée, elle voudrait aussi moins d'aéro.


Il faut savoir aussi que le Hole shot device à l'arrière sera totalement banni en 2027, la DORNA a déjà prévenu les équipes à ce sujet. (Le holeshot device à l'avant a été banni en 2023 sauf pour le départ des courses).

34 vues1 commentaire
justbiker-footer.jpg
bottom of page