Pit Beirer :"Les managers de pilotes : La pire calamité de ces dernières années avec le Covid"!



Comme nous le savons tous, Pit Beirer n'a pas sa langue dans sa poche.


Et il l'a encore confirmé avec sa sortie sur les managers, surtout que cette année, les oreilles de Pit sifflent beaucoup avec les critiques répétées du manager de Rémy Gardner.


Paco Sanchez ne manque jamais une occasion pour nous insulter.


Il insulte KTM, l’équipe Tech3 et le contrat que nous avons proposé à son pilote Remy Gardner pour 2023. J’ai beaucoup de mal avec des déclarations comme ça.


Ce que j’ai appris au cours des deux ou trois dernières semaines, c’est qu’il est toujours important de parler directement aux pilotes.


Ce que je peux dire à propos de certains des managers de pilotes : ils sont le plus gros fléau qui ait frappé le paddock ces dernières années, avec le Covid.


Paco Sanchez nous accuse de ne pas faire du bon travail avec l’équipe Tech3. Or, le propriétaire de l’équipe Hervé Poncharal est dans ce paddock depuis 30 ans avec succès, il a été Président de l’IRTA pendant plus de 20 ans. Il a plus de 50 employés qu’il paie chaque mois. Hervé est un chef d’équipe et un professionnel jusqu’au bout des ongles.


Nous avons fait du bon travail avec Remy dans le Championnat du Monde Moto2, il est monté en MotoGP avec nous en tant que champion du monde et a eu la chance de participer au MotoGP avec nous, avec un contrat très bien payé.


Ensuite, je dois lire les déclarations de M. Sanchez dans les médias selon lesquelles KTM et Tech3 accordent de mauvais contrats.


Vous devez prendre cela de quelqu’un qui ne fait probablement rien toute la semaine mais joue avec son téléphone.


De notre côté, nous employons plus de 100 personnes dans le département MotoGP afin de pouvoir offrir les meilleures performances possibles à chaque Grand Prix.


Ambiance, ambiance...

35 vues4 commentaires