top of page

Piero Taramasso à propos des pneus pour ce gp d'Argentine : "Termas sera une vraie inconnue".



Voici une interview intéressante du responsable Michelin sur ce qui les attend en Argentine.


Là aussi ils vont jouer la sécurité en amenant des anciens pneus qui ont déjà fait leurs preuves sur ce circuit.


Ce week-end, nous sommes de retour en Argentine, sur une piste que vous n'avez pas abordée depuis longtemps ...


Ces deux dernières années, nous ne sommes pas allés à Termas de Rio Hondo, la dernière fois, c'était en 2019. Nous on parle déjà d'un circuit difficile à interpréter, mais après tout ce temps ça le sera encore plus. Et je ne parle pas que de la logistique, car c'est un circuit qui a toujours été assez agressif avec les pneus, surtout sur l'arrière, où à la fois l'usure et les températures élevées peuvent être générées à cause du peu d'adhérence offerte par l'asphalte. Alors cette fois ce sera une vraie inconnue, car nous n'avons aucune information sur les conditions de piste, donc seulement vendredi nous comprendrons les niveaux d'adhérence et d'usure.


Étant presque dans le « noir », quel genre de choix avez-vous fait ?

En principe, cette année, nous proposons à nouveau la même gamme de composés qui avait bien fonctionné en 2019. Et toutes les spécifications, donc aussi bien les trois avant que les trois arrière, seront symétriques, car le circuit ne stresse pas particulièrement non plus. des deux côtés du pneu.


Rentrons dans les détails : commençons par l'avant...

Le soft et le medium sont les mêmes que nous avons amenés en 2019 et ils ont été appréciés des coureurs, avec le medium qui a été le plus utilisé en course. il y a trois ans, nous avons décidé de remplacer le dur, en optant pour une solution qui offre un peu plus de grip, mais aussi plus de maintien.


Cependant, c'est un pneu que les équipes connaissent bien, car c'est le standard dur que nous apportons un peu sur tous les circuits, il y a deux ans ils avaient un peu de mal à l'utiliser, mais maintenant presque tout le monde l'utilise, en partie pour l'évolution des motos et en partie parce que les pilotes arrivent aussi à mieux l'interpréter, donc je pense que ça peut être une bonne solution surtout s'il y aura des températures élevées.


Et pour l'arrière ?

Dans ce cas également, nous avons choisi de confirmer à la fois le soft et le medium, qui sont les deux composés qui avaient été utilisés en course. Cependant, par rapport à 2019, la carcasse a changé, car c'est la norme actuelle qui a été introduite en 2020.


Le dur, en revanche, le pneu de référence pourrait l'être, car il a le même composé que la moyenne, mais couplé à la carcasse que nous avions en 2019, c'est donc la même solution que pour la course qui a eu lieu il y a 3 ans mais que nous avons produits spécifiquement pour cette course.

38 vues6 commentaires

6 kommentarer


Ouro
Ouro
30 mars 2022

Tu sais, V4, on en rigole, mais je serais a la tête d’un département course d’une marque en motoGP, je l’aurai mauvaise. Tu claque des miyons de dollars en développement up to date et on t’annonce que tu rouleras sur des pneus d’il y a 3,4 ou 5 ans.

Du foutage de gueule. A quoi sert d’avoir développé des pneus 2022.

ps: je roule en PR4, ils sont bien, mais pas franchement meilleurs que les PR2 ou 3, bien moins chers

Me suis fait baiser par le Bib…

Gilla
VFR750
VFR750
31 mars 2022
Svarar

Oui, moi aussi: j'ai longtemps suivi la "mode" Michelin avec les PR2 puis 3 puis 4 et j'ai stoppé là, ne constatant aucune amélioration notable mais surtout une hausse des tarifs. J'avais zappé dès le début les PR1.

A cause de l'excellent travail du département marketing de Michelin, j'ai cru aux améliorations et performances encore plus élevées à chaque apparition d'un nouveau modèle jusqu'à que je sois rattrapé par la réalité.


Donc retour vers le passé, je suis revenu récemment aux PR2 que j'ai retrouvé, et ma Mamie V4, avec bonheur surtout quand j'ai constaté le tarif.

Un bref historique des avis de l'époque de ce PR2 (le 1er bigomme grand public je crois) m'a convaincu: tout le monde, en…


Gilla

gaet63
gaet63
30 mars 2022

Il doit bien rester un lot de Macadam 50 🙄🙄🙄

Bon ok je -----> 😁

Gilla

Ouro
Ouro
29 mars 2022

Scoop:

Michelin va amener des Pilotes Road 5 pour tout le monde, avec en plan B les pneus qui avaient si bien fonctionné en 2006.

Je vais vous dire un autre scoop: c’est Michelin qui va gagner la course et Taramasso félicitera l’équipe qui aura vaincu et morigènera toutes les autres, ces incapables, même pas foutus de savoir régler leurs motos

Gilla
VFR750
VFR750
30 mars 2022
Svarar

Salut Ouro,

moi je conseillerais à Michelin de prendre aussi quelques Pilote Road 2!! Excellents pneus que ma VFR adore...

Si le VFR aime, y a pas de raisons.

Et je conclurais en donnant un conseil à Michelin: arrêtez de faire des recherches, des tests, d'investir tout ce temps et ce pognon inutilement! Prenez les vieilles gommes du début des années 2000, et zou ça le fera.

Pour les sommes économisées, répartissez les équitablement en primes pour vos employés.

Gilla
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page