top of page

Pedro Acosta : "Tout était incroyable aujourd'hui".



Ce dimanche, Pedro Acosta a failli créer la sensation de cette course.


Parti moyennement et pointant seulement à la 10ème position en début de course juste devant Fabio Quartararo, il entama une remontée fantastique au point de signer le meilleur tour de la course au tour numéro 2.


Tour après tour, il croqua les pilotes devant lui, dès ce tour 2, il passe Espargaro puis Giannantonio. Au tour 3, c'était Bastianini.


Au tour 5, ce fut au tour du cadet des frères Marquez et à ce moment là, Pedro se retrouva dans la roue de Marc Marquez.


Il resta ainsi 6 tours dans la roue du sextuple champion du monde Moto GP car il ne voulait surtout pas faire d'erreur en le dépassant.


Et vu que Marc Marquez était très rapide et qu'il était proche de la tête, rester derrière lui ne faisait pas perdre à Acosta la tête de la course.


Et au 12ème tour, Acosta attaquait Marc Marquez et passait 4ème. Le tour suivant, Acosta n'était plus qu'à 2/10ème de Jorge Martin, on se disait alors que le podium était pour lui et pourquoi pas mieux.


Mais c'est à ce moment là que les pneus de Pedro Acosta ont dit stop, son attaque du début de course avait réduit leur durée de vie et à partir de ce moment là, il lui fallait survivre et il recula nettement au classement.


Le champion du monde Moto 2 passa la ligne d'arrivée en 9ème position et se souviendra longtemps de cette première course.


Que puis-je dire, tout était incroyable aujourd'hui. Une journée très spéciale. Je veux dire, tellement de choses auraient pu arriver. Le début n’a pas été très bon, mais après tout le reste était parfait. Tout. J’ai pu pousser plus fort que jamais. Les sensations à l'avant de la moto étaient absolument incroyables. Je veux dire, la machine était absolument parfaite et je dois vous en remercier. Le seul facteur qui limitait tout, c’était moi-même.

Et vous avez doublé Marc Marquez!

J'avoue que c'était quelque chose de spécial et aussi un petit problème. Car une chose était claire : Je ne voulais absolument pas que cela se finisse mal.
C'était aussi assez serré, mais c'était très propre avec Marc.

Ce week-end, vous avez été l'attraction, comment le vivez-vous ?

Ce week-end, j'avais le sentiment que tout le monde ne regardait que moi. Mais sérieusement, cela ne fait aucune différence. C'est comme ça et je suis d'accord avec ça. Mais par-dessus tout, j’aime piloter cette incroyable moto.

24 vues0 commentaire

Comentarios


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page