top of page

Pedro Acosta impressionne et parle de sa course.



Les courses s'enchainent et confirment que nous avons un nouveau phénomène en Moto GP.


Le rookie de la catégorie ne fait aucun complexe et rivalise avec les ténors de la catégorie. Et ce qui est surprenant, c'est qu'il fait très peu d'erreurs et tombe très peu.


Et au championnat du monde, il est déjà 4ème à seulement 5 points du second et devant de nombreux tops pilotes.


Il nous parle de sa course :


Vous ne pouvez pas imaginer à quel point j'ai apprécié. Depuis l’époque où j’étais en Moto3, je n’ai jamais vraiment apprécié ça comme ça. Les dépassements, les glissades, les touchettes, c'était une course super sympa jusqu'à ce que Maverick me dépasse.
Puis il est parti comme une fusée. Quoi qu’il en soit, je suis super content du week-end et de la façon dont l’équipe a travaillé.
Ce matin, nous avons essayé le pneu Medium et nous n'en étions pas vraiment sûrs. De plus, hier, le soft n'était pas vraiment bon et voir à quel point ces gars croyaient en moi, et aussi croire plus que moi, c'était complètement génial.
Je suis très reconnaissant de faire partie de cette équipe et de travailler avec ces personnes extraordinaires. Super reconnaissant à Pierer mobilité de m'aider comme ça. Ils poussent comme un diable. Je suis plus qu'heureux d'être dans cette famille.

Comment avez-vous géré lorsque vous avez été en tête ?

C'était plus ou moins pareil. J'essayais de me contrôler pour ne pas détruire les pneus. Hier, nous avons un peu souffert lorsque Jorge m'a dépassé. J'essayais de ne pas avoir de surchauffe à l'arrière ni de faire des choses folles.
Tout ce que vous faites au début finit par payer. J’essayais d’être calme et de ne rien faire de fou.

Pouvez-vous nous parler de votre bataille avec Marquez ?

Super sympa la passe qu'il a faite. C'était sympa. Je pense qu'il a chuté parce que dans cette partie il y a eu quelques zones humides tout le week-end.
Il était plutôt à gauche, mais quand même, c'était super sympa de se battre avec les garçons et avec Marc. J'apprends beaucoup de lui. Il est super talentueux.

52 vues7 commentaires

7 Comments


Nik
Nik
Apr 15

Acosta est clairement le phénomène qu'on attendait de lui, même peut-être encore un peu plus.

Il se permet de défier les meilleurs, et d'enchaîner les podiums, alors qu'il tape dans ses pneus comme un malade.

Ses entrées en courbe sont souvent un peu larges, avec des freinages à la limite du "trop tard", et pourtant non seulement ça passe, mais en plus il arrive à ressortir comme une balle.


Le prochain GP c'est Jerez, LE circuit de référence pour les essais de Dani Pedrosa, et où il a d'ailleurs fait encore un test récent, pour se préparer à sa wild card.

Autant dire que KTM et Gas Gas vont arriver à Jerez avec des réglages aux petits oignons, finement préparés…


Like
Replying to

Pour moi, il est clairement le favori de Jerez.

Like

PatDjango
PatDjango
Apr 15

En même temps avec ses perfs à répétition, Acosta met un sacré pavé dans les bottes de Binder, Miller et son coéquipier GasGas Augusto Fernandez.

Acosta et il le dit, il a le soutien technique de KTM mais pas plus que les pilotes officiels bien transparents ou qui se dégonflent plus la course avance.


ça rappelle un peu Fabio à son arrivée sur la Yamaha et qui faisait mieux que Rossi, Viñales et Morbidelli, malgré une moto sans évolutions.

Like
l'gros
l'gros
Apr 15
Replying to

D’ailleurs il(Binder) aurait pu le dire plus tôt ! Grrrrr!!!

Like

Looping
Looping
Apr 15

Le Ponch a du mouiller son slip! Bon, on le comprend, il tient un sacré phénomène là. Impressionnant comme il arrive à la faire tourner court la KTM(bon la GASGAS si vous voulez) malgré des freinages ultra tardifs.

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page