Pecco blessé à cause d'un caillou!



La preuve que la piste n'était pas prête, Pecco en garde des stigmates.


Voici sa déclaration du jour :


Nous avons fait un excellent travail. Notre rythme et notre régularité sont très bons. Nous devons encore travailler un peu plus, mais avec seulement cinq jours d'essais, nous devons tout tester en moins de tours que d'habitude...


La partie où il y a encore plus de marge est dans la puissance délivrée, mais nous nous sommes beaucoup améliorés. Étant une nouvelle moto, cinq jours de pré-saison ne suffisent pas. Cette moto peut sûrement encore tourner trois dixièmes plus vite. Nous travaillons dessus.


Les points forts de notre moto sont les mêmes que ceux de l'an dernier : freinage, entrée de virage et accélération.


Ce n'est pas facile de dire qui est le plus rapide dans cette épreuve, à cause des pneus.


Je me sens bien, mais je ne suis pas le seul. Il y a plus d'un favori pour le titre. Je n'ai pas gagné l'année dernière, Fabio l'a fait.


Je vais toujours bien, mais j'avais un peu de mal avec mon tour le plus rapide. Je pense que cette moto a plus de potentiel que celle de l'an dernier à cet égard.


Jusqu'à ce que nous arrivions ici, il était possible de se battre pour le podium ; maintenant, je pense qu'il est possible de le faire pour gagner.


Pecco a montré l'impact d'une pierre sur son bras droit, qui a laissé une bonne marque sur la peau.


Le problème, ce sont les pierres qui jaillissent et vous touchent. Si vous êtes le premier, il n'y a pas de problème. Mais si vous êtes derrière, il n'y a qu'une ligne. Un de ces projectiles peut casser le radiateur.


Dans la commission de sécurité, ils nous ont assuré qu'ils nettoieraient la piste.



31 vues2 commentaires