Paolo Ciabatti : On aurait préféré la victoire de Bagnaia.



C'est fort logiquement que Tardozzi reconnait qu'ils auraient préféré la victoire de Pecco Bagnaia, en effet ce dernier serait revenu à 5 points de Quartararo en remportant cette course.


C'est la 3ème fois consécutive que Ducati remporte le titre constructeurs, alors bien sur, ils ont une seule attente, le titre pilote qu'ils n'ont remporté qu'une seule fois, c'était en 2007 avec Casey Stoner.


Nous sommes heureux d'avoir remporté le titre constructeurs pour la troisième année consécutive.


Avec la victoire de Bastianini, Ducati a remporté 10 GP sur 15, donc je dirais une saison exceptionnelle à ce jour. Avec la chute de Quartararo, nous avons réduit l'écart, il y a cinq courses, nous avions 91 points de retard, maintenant Pecco est à 10 points avec cinq courses à faire. Donc je dirais que le championnat est de nouveau ouvert et on va le jouer jusqu'au bout.


Nous ne sommes pas des hypocrites, nous aurions clairement préféré que Pecco gagne car cela aurait ramené l'écart avec Quartararo à 5 points. Mais c'est vrai qu'Enea a fait une course splendide, dans les derniers tours il a été très rapide et a gagné à juste titre.


L'année prochaine, ils seront tous les deux des pilotes officiels avec les mêmes chances, maintenant nous devons faire des évaluations car nous voulons remporter le titre des pilotes. Nous ne l'avons pas réalisé depuis 2007, nous ne l'avons gagné qu'une seule fois avec Casey Stoner.


Il ne faut perdre aucune opportunité, on a toujours dit que si un pilote est devant, il faut qu'il gagne sa course. Mais il est tout aussi vrai qu'il faut tenir compte de la dynamique des prochaines courses, pour ne pas rater une opportunité qui s'est rouverte avec le zéro de Fabio Quartararo à Aragon.



27 vues3 commentaires