top of page

Nakagami : "La Honda 2021 était une bonne moto, la 2022 était trop différente."



Nous pouvons penser ce que l'on veut de Takaaki Nakagami, mais s'il y a bien un pilote en dehors de Marc Marquez qui connait la Honda, c'est bien lui.


C'est sa 6ème année sur la RCV et il en connait tous les détails. Et comme il l'avait dit il y a quelques semaines, le tournant pour Honda a été bien + 2022 que 2020.


Comment pourrait-on arriver à une autre conclusion alors que la Ducati GP21 était déjà une fusée et que Marquez avec un bras et demi a réussi à l'emporter 3 fois et donc à la battre plusieurs fois en 2021?


La saison suivante, toujours avec une GP21, Bastianini a fait une énorme saison mais la Honda 2022 ne l'a plus battu, c'est la preuve qu'Honda avait régressé entre ces deux saisons.


Et Nakagami nous explique ce qui s'est passé :


Ce qui est frappant, c'est qu'apparemment personne chez Honda n'a vu venir ce tsunami, qui s'est maintenant abattu sur le constructeur, habitué au succès depuis des années. Taka, n'y avait-il aucun signe indiquant que ce qui s'était passé maintenant pourrait arriver ?

En 2022, nous avons commencé et nous avons commencé à souffrir certains week-ends, mais pas à chaque course. En tant que pilote, je pense que la situation ne s'est pas seulement produite en 2023, mais que c'est quelque chose qui s'éternise depuis 2022.


2022 a été la saison au cours de laquelle HRC, selon ses propres déclarations, a introduit un nouveau concept de moto. La RC213V 2021 avait-elle atteint ses limites en termes de développement ?

Non non. La moto 2021 était assez bonne. Elle était vraiment compétitive dans certaines courses. La moto 2022 était alors un changement complet de concept.


Qu'est-ce qui a changé pour le motard sur cette moto ?

Je suis arrivé en MotoGP en 2018 et chaque année, ils changeaient la moto et apportaient une nouvelle moto mais le concept général est toujours resté le même, seul le caractère du moteur a changé : le moteur avait plus de couple, une puissance différente. Le châssis et l'équilibre au niveau des roues avant et arrière, en revanche, sont restés les mêmes . La moto 2022 était alors très différente à tous les niveaux. Le châssis, la géométrie, la sensibilité avec l'avant. La moto a perdu l'ADN Honda, j'ai donc dû changer mon style de pilotage, que j'avais appris quatre ans plus tôt.


En d'autres termes : Vous avez dû réapprendre à faire de la moto ?

Oui, honnêtement je l'ai fait. La Honda 2022 était si différente que j'ai dû réapprendre. En 2018 puis 2019, 2020 et 2021 la moto avait toujours le même caractère, mais du coup tout a changé : le grip sur la roue arrière, le feeling sur l'avant. Tout a changé. Je me souviens avoir été très surpris. Je l'ai testé pour la première fois à Jerez lors du test d'hiver après le dernier GP de la saison 2021. Après seulement le premier tour, je me suis dit : "Oh, c'est une moto complètement différente." La première impression n'a pas été négative. Je dois admettre que j'ai aimé que la moto soit différente de ce que nous avions fait auparavant. Mais quand la saison 2022 a commencé, le plus gros problème était que nous n'avions pas toute l'expérience que nous avions accumulée au fil des années. Auparavant, nous utilisions les données collectées lorsque nous étions perdus avec la configuration pendant un week-end et cela nous a aidés à nous remettre sur la bonne voie. Mais c'était impossible en 2022. Nous avons dû trouver la solution nous-mêmes le week-end de course. C'était difficile.


Une situation qui a conduit l'ingénieur en charge du projet MotoGP à donner à chaque pilote la liberté de faire évoluer sa moto indépendamment des autres. Cela a conduit à une confusion totale.

Oui, les quatre pilotes avaient des châssis différents et ont suivi des stratégies de développement différentes. Chaque chef d'équipe a appliqué des idées différentes. Nous ne pouvions rien copier, nous ne pouvions pas échanger des données, nous ne pouvions même pas partager nos idées car tous les quatre avaient les leurs.


Appréciation tout à fait personnel :


Le plus simple ne serait-il pas de reprendre le modèle 2021 et de le faire évoluer? Mais nous connaissons les constructeurs, ils détestent revenir en arrière quitte à compromettre l'avenir.

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page