Moto Gp au Sachsenring, quelques déclarations de pilotes :



Tout d'abord un pilote satisfait, Raul Fernandez qui a terminé 12ème.


Méconnaissable depuis le début de la saison, il a enfin pris du plaisir lors d'une course, il espère que ce nouveau réglage sera aussi bénéfique à Assen :


C'était la meilleure course de la saison. Je l'ai apprécié comme un gosse. Tout comme les courses de l'année dernière.


Au warm-up, on a trouvé quelque chose sur la moto, depuis je me sens beaucoup mieux sur la moto.


Avant le départ de la course, j'ai découvert de la fumée sur la moto. Je me suis dit : Mince ! Heureusement, ce n'était pas un gros problème.


Le rythme de la course était bon. Même si j'ai perdu beaucoup de temps dans les cinq ou six premiers tours. Ce n'était pas facile de maintenir la température du pneu avant sur le flanc droit. Ensuite, je suis allé plus vite, j'ai roulé au même rythme que Miguel.


La course a été très difficile, mais le pire, c'était la température. Surtout quand tu étais en groupe, c'était très difficile. Le bitume est chaud, la moto est très chaude, les autres motos apportent encore plus de chaleur. C'était un désastre, mais physiquement ça s'est très bien passé pour moi.


Avec un peu de chance! Je suis curieux de savoir si ce changement aidera également à être rapide à Assen. L'équipe a changé quelque chose, je ne sais pas exactement quoi, mais c'était juste une petite chose. Je garde de bons souvenirs d'Assen l'année dernière. Il y a peu de passages "stop and go", ce qui devraient nous convenir.


Rémy Gardner :



Le coéquipier de Raul Fernandez a été moins à la fête, il a fini à la 15ème place.


Il faisait incroyablement chaud. J'ai eu de gros problèmes avec le pneu arrière. Bien sûr, commencer en fond de grille n'aide pas non plus. J'étais dernier dans le premier virage. Le pneu était complètement épuisé après 15 tours.


J'ai roulé de travers tout la course car je n'avais plus de grip. La vitesse en virage était horrible, parfois je devais juste me laisser rouler dans les virages. C'était une question de survie.


J'ai pu me rapprocher un peu du groupe de tête, l'écart était plus petit. Dans les derniers tours, j'ai dû me battre avec la moto pour ne pas tomber. Nous avons acquis cette expérience, maintenant nous devons analyser exactement ce qui s'est passé pour ne plus refaire cette erreur.


En gros, ce week-end s'est bien passé pour moi. Nous avons fait un bon pas en avant. Nous avons été assez rapides pendant les trois jours. Même si la course ne s'est pas déroulée de manière optimale, nous pouvons en apprendre beaucoup.


Passons à présent à Nakagami :



Le japonais auteur d'un week-end solide jusque là a complètement perdu le feeling en course.


Le week-end a été bon, mais la course a été très mauvaise. Je suis très déçu que nous nous soyons retrouvés à nouveau dans le lit de gravier. Nous avons travaillé sur le rythme tout le week-end.


Nous avons pu établir des temps réguliers et bien nous préparer pour la longue course. Je savais qu'il s'agissait de finir la course et de survivre.


Malheureusement, je n'ai eu aucune adhérence sur le pneu arrière dès le premier tour. C'était horrible. Je ne pouvais pas freiner correctement, je ne pouvais pas tourner, les sensations avec la moto étaient tout simplement mauvaises.


Au 7e tour, je suis tombé par-dessus la roue avant dans le 8e virage. Une chute bizarre parce que je n'ai pas fait d'erreur. J'étais au sommet du virage, j'ai touché l'accélérateur et j'ai perdu la roue avant. Même avec l'analyse des données, ce n'est pas compréhensible pour nous.


Et à propos des brûlures subies par Stefan Bradl, comment Nakagami a-t-il perçu ces apparitions ?


J'ai aussi eu des problèmes avec mon pied droit. C'était très chaud. Cependant, les problèmes n'étaient pas aussi graves qu'avec Stefan. Nous avons eu du mal avec cela dans FP4, après cela, nous avons mis des bandes pour contourner ce problème. Malheureusement, je n'ai atteint que le 7e tour de la course.


Mon épaule va bien parce que je suis tombé sur le côté gauche. C'est le positif. J'ai besoin de quelques jours de repos maintenant. Un peu de repos devrait me faire du bien pour être en forme à Assen.

42 vues6 commentaires