top of page

Moto Gp 2021 : Le bilan de Miguel Oliveira



Aujourd'hui, nous passons à la 14ème place du championnat du monde pour faire le bilan de la saison de Miguel Oliveira.


La semaine dernière, Casey Stoner disait être étonné par l'irrégularité de certains pilotes pendant la saison et je pense qu'il visait plusieurs pilotes mais le premier auquel il pensait était surement Miguel Oliveira.


Une année comme on en voit rarement avec un pilote qui a été au niveau des meilleurs pendant 4 courses juste avant la mi-saison mais qui a été moyen en début de saison et complètement inexistant après la trêve.


L'explication comme quoi Michelin avait changé le pneu avant n'est surement pas la seule raison quand on voit les performances plus régulières de Binder.


Oliveira est un pilote qui vient de remporter 3 victoires en deux saisons et qui cette année ne finit que 14ème du championnat.


Pour démontrer cette irrégularité, il suffit de regarder ses stats, il a réalisé 4 top 5, tout le reste est au delà du top 10. Donc aucune course entre 6 et 10!


Après un début de saison complètement manqué avec 5 courses en dehors du top 10 dont un abandon au Mans, Miguel s'est métamorphosé à partir du Mugello.


Il a donc aligné une 2ème place au Mugello, une victoire en Catalogne, une 2ème place en Allemagne et une 5ème place à Assen.


Vu la difficulté de ces 4 tracés, on peut difficilement expliquer comment il a pu ensuite sombrer sur des tracés moins exigeants.


Et à ce moment là, certains pensaient (dont moi) qu'il pourrait faire une remontée au championnat et devenir une menace pour Fabio si ce dernier avait un coup de mou vu comment il alignait les bons résultats.


Certes, Oliveira a eu une blessure au poignet au Gp de Styrie qui l'a contrarié mais lui même reconnait que cela ne l'a pas handicapé jusqu'à la fin de la saison mais seulement pendant 2 à 3 courses.


La lecture des résultats de sa seconde moitié de saison est vraiment le signe que Miguel n'y était plus :




Seulement 9 pts sur 9 courses!


C'est le plus mauvais total points de cette seconde moitié de championnat si l'on excepte Morbidelli qui a manqué 4 courses.


En bas du classement, Petrucci en a inscrit 11, Lecuona 26, Marini et Rossi 27, Nakagami 35 et A.Marquez 43.


Conclusion, une année très difficile à lire de la part d'Oliveira qui devra trouver la solution à ses problèmes pour gagner en régularité.


Voici les stats de Miguel Oliveira en 2021 :


Place au championnat : 14ème

Nombre de points : 94

Nombre de victoires : 1

Nombre de podiums : 3

Nombre de top 5 : 4

Nombre de top 10 : 4

Nombre de pôle positions : 0

Nombre de 1ère ligne : 0

Nombre de Q2 : 9

Nombre de meilleur tour en course : 1

Nombre de chutes : 12

Classement BMW Award : 14ème avec 83 pts





78 vues12 commentaires

12 Comments


Miguel a indéniablement du talent et une tête bien faite. Si KTM n'est pas à la hauteur, il intéressera sûrement d'autres marques. Je ne me fais pas trop de souci pour lui. Il y en a d'autres qui quitteront le MotoGP avant lui.

Like

Paddock-89
Paddock-89
Dec 08, 2021

a prioridade não é a velocidade...

PatDjango doit savoir ce que ça veut dire.

C'est ce qu'il y avait d'écrit sur le casque de Miguel. On peut le voir sur cette photo là:



Enzo Ferrari disait que la paternité faisait perdre une seconde au tour à un pilote.

OK, c'était il y a longtemps et pour de la formule 1.

Admettons qu'en moto le temps soit divisé de moitié. Bon, c'est encore trop! Admettons qu'en motoGP ça fasse perdre un dixième de seconde au tour...

Quand on se bat à coups de centièmes, ça commence à causer.

Et puis aoutons à ça la perte des concessions par KTM.

Ajoutons à ça la perte du pneu dur, fétiche des victoires en…

Like
VFR750
VFR750
Dec 10, 2021
Replying to

Salut Sir,

oui c'est la prise de conscience du risque qui fait la différence; c'est aussi la conséquence de l'âge, et pas que de la paternité.

Le cas de Fourcade est assez différent, je suis d'accord: il ne met pas vraiment sa vie en jeu en biathlon, ce qui n'est pas le cas des pilotes en sports méca.

Attention! Je ne dis pas que le biathlon c'est de la daube, pas du tout! J'essaie de faire comprendre, et je pense que tu es d'accord avec moi, que l'approche mentale du risque grave est différente d'un sport à l'autre, et que dans le cas des sports méca, la paternité influe sur la décision prise quand il y a le dilemme: je…

Like

PatDjango
PatDjango
Dec 08, 2021

Ah c'est le tour de Miguel mon compadre, encore merci Philippe pour tes articles, forcément bien renseignés et avec ton avis en prime ce qui ne gâche rien, bien au contraire.


Concernant Migouel, à part sa victoire à Barcelone une de ses meilleures courses après, ce fut Misano2 même s'il y a chuté dans le même tour que Bagnaia alors qu'il était 4ème.

Qu'est-ce qui avait changé lors de ce GP en rapport aux Gp précédents où la moisson avait été très très maigre ?

Une seule réponse et elle porte un prénom et un nom, avec de longs cheveux blonds-blancs, pas sa femme ou une bimbo quelconque hein, plutôt comme un Druide, plus discret et humble et il n'y…


Like

Ouro
Ouro
Dec 08, 2021

Bonjour et encore merci pour ton travail Philippe,

Autant le dire de suite, Miguel est un de mes chouchous, un de ceux en qui je crois le plus.

Le mec est fort et intelligent.

Peut on pour autant dire qu’il a loupé sa saison? Je ne le pense pas. Il n’a pas été au rendez vous des espoirs places en lui, c’est sur, mais il a quand même gagné un GP, ce qui porte son total à 3. Que faudrait il dire du Z alors?

Je pense que c’est plutot KTM qui s’est un peu perdue. Changement du pneu avant qui leur allait si bien, une propension de la marque à se voir plus belle qu’elle n’est, ont dû jouer.

Like
PatDjango
PatDjango
Dec 08, 2021
Replying to

Salut Sir

Fais gaffe, déjà car on est à 10 places de Zarco donc on a le temps avant d'en parler et il faut laisser le temps à Philippe de respirer, Noel, Jour de l'an, mais aussi parce que tu peux t'auto-virer si t'abuses ou que le site n'est pas à la hauteur 😁

Respectons le travail de Philippe et tous ceux derrière, là c'est Oliveira le sujet, pas Zarco, patience ...

Like

VFR750
VFR750
Dec 08, 2021

Salut Philippe,

Oui, il a fait de très bons résultats dans la 1ère moitié du championnat, pour presque complètement disparaître après la trêve. Bizarre car je ne trouve pas d'explications qui tiendraient la route: problème méca ou pneus récurrents sur sa moto? Mais alors, la deuxième katoche aurait du elle aussi souffrir non?

Ou alors problèmes du pilote lui même, qui peut s'être égaré, perdu en cherchant des réglages pour améliorer sa moto avec ses ingés.

Bizarre.


Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page