top of page

Moto Gp 2021 : Le bilan de Johann Zarco

Dernière mise à jour : 25 janv. 2022



Aujourd'hui, nous passons à la 5ème place du championnat du monde pour faire le bilan de la saison de Johann Zarco.


Johann attendait énormément de cette saison puisqu'il passait de l'équipe Avintia où il bénéficiait d'un faible soutien technique avec une GP19 à l'équipe Pramac avec la moto officielle, la GP21 et un soutien bien plus grand de Ducati.


Nous pourrions diviser la saison de Johann en deux parties, une première très souvent aux avants postes avec de nombreux podiums et une seconde moins convaincante.


Jusqu'au Gp de Catalogne (7ème Gp de la saison), cela se passait formidablement bien. Il ne manquait que la victoire qu'il chercha toute l'année et ne trouva pas.


Les deux premiers gp le virent proche de la victoire avec deux formidables Gp au Qatar qu'il termina les deux fois second derrière Vinalès pour le 1er et derrière Quartararo pour le second mais il ne pu rien faire contre la rapidité des Yamaha en pneus usés sur les fins de course.



Puis à Portimao, un grand résultat était encore à portée main après une première ligne en qualifications. Il prit la tête de la course pendant les 3 premiers tours avant de rentrer un peu dans le rang et il recula à la 4ème place.


Puis il força le rythme et reprit cette seconde place à 7 tours du but mais il forçait trop et il chuta dans le tour suivant.


Au gp de Jérez, il ne prit que la 8ème place à cause d'un mauvais départ car à partir du 10ème tour, il tournait dans le rythme du 1er mais il ne réussit pas à remonter.


Au Gp de France, de nouveau une grande course. Après un départ moyen sur une piste pas totalement sèche, il prit son rythme et après l'apparition de la pluie et l'arrêt aux stands, il haussa le rythme pour très vite se propulser au second rang et malgré un énorme rythme qui le voyait reprendre 1 à 2 secondes au tour au leader Jack Miller, il ne pu remonter sur l'australien car ce dernier avait beaucoup mieux géré la course quand la piste était totalement mouillée.




Au Mugello, de nouveau une belle performance de Johann avec une belle 4ème place.


Le gp suivant en Catalogne fut encore d'une grande envergure de la part de Zarco mais encore une fois, un départ moyen l'empêcha de remporter cette course, en effet, au tour 6 il était 5ème à 2"7 du futur vainqueur Miguel Oliveira. Il remonta ses adversaires un à un et se retrouva second à 3 tours du but après avoir doublé Fabio.


Il lui fallait remonter 9/10ème sur ces 3 tours et malgré un retour tonitruant, il échoua à 175 millièmes du pilote KTM.


Encore une grande course mais encore une seconde place, la 4ème de la saison.




A ce moment là de la saison, Zarco pointait à la seconde place du championnat avec 101 points contre 115 pour le leader Quartararo.


Mais Johann ne savait surement pas que cela allait être son dernier podium de la saison!


Toujours est-il que ce coup d'arrêt est intervenu quand il commença à parler ouvertement du titre mondial. S'est-il mis trop de pression? Est-ce la montée en puissance de son jeune coéquipier qui a commencé à le déstabiliser? Peut-être les deux et cela s'est ressenti sur ses résultats mais pas tout de suite.


Il enchaina une 8ème place au Sachsenring, une belle 4ème place à Assen et une 6ème place décevante sur un circuit typé Ducati au gp de Styrie.


Et sur ce dernier Gp, il prit un énorme coup sur la tête, il voyait son coéquipier faire la pôle et Johann finit à 13 secondes du jeune funambule.


Et on dirait qu'il le paya psychologiquement au Gp suivant qu'il abandonna à 10 tours du but en chutant alors que son coéquiper remonta sur le podium en 3ème place après encore avoir réalisé la pôle.


Pour Johann, c'était le début d'une série de 5 Gp sans aucun top 10!


11ème à Aragon, 17ème à Silverstone, 12ème à San marin et abandon à Austin.


Les 3 derniers Gp de la saison, Zarco sembla retrouver de la confiance et conclut par une 5ème place à Emilie Romagne, une 5ème place à Algarve et une 6ème place à Valence.


Johann n'était finalement pas complètement satisfait de sa saison et il sait qu'il devra hausser le rythme en 2022 pour se voir reconduire chez Ducati en 2023 car il devra non seulement mieux performer mais faire face à la montée en puissance probable de Jorge Martin.


Voici les stats de Johann Zarco en 2021 :


Place au championnat : 5ème

Nombre de points : 173

Nombre de victoires : 0

Nombre de podiums : 4

Nombre de top 5 : 8

Nombre de top 10 : 12

Nombre de pôle positions : 1

Nombre de 1ères ligne : 5

Nombre de Q2 : 18

Nombre de meilleurs tours en course : 2

Nombre de chutes : 10

Classement BMW Award : 4ème avec 220 pts




116 vues15 commentaires

15 Comments


Looping
Looping
Jan 26, 2022

On verra bien ce que l'avenir lui réserve pour 2023, à lui de faire ce qu'il faut pour rester et améliorer ses points faibles, notamment ce mental friable dans les coups de moins bien. Je retiens surtout qu'il a livré sa meilleure saison en moto gp alors qu'une grande majorité le voyait au fond du trou(moi y compris) fin 2019. Il a fait plus que relever la tête et a apporté des points précieux au championnat constructeur pour Ducati et avec Martin ont offert leur plus belle saison, de très loin, à Pramac. Je trouve qu'il a encore toute sa place dans un team satellite de pointe.

Like
VFR750
VFR750
Jan 26, 2022
Replying to

Salut looping,

sa place il l'a encore jusqu'à la fin de cette saison en tout cas.

Après, s'il est "laché" par Ducati, quelle serait l'écurie satellite qui prendrait un pilote de 32 ans? OK, Dovi est encore plus vieux, Dovi a fait ça, sauf que Dovi c'est un autre palmarès en motoGP que Zarco.

Et tu sais aussi bien que moi que les satellites n'ont aucun pouvoir décisionnaire dans le choix de leurs pilotes, ils se plient aux choix des constructeurs (la plupart des salaires de ces pilotes sont pris en charge par l'usine, Zarco compris)

Like

Motard Golfeur
Motard Golfeur
Jan 25, 2022

le point positif c'est que pour sa 2e saison sur Ducati il faut quand meme mieux au championnat que Bagnaia lors de sa 2e saison Ducati donc statistiquement rien n'est perdu si on enlève le critère age bien sur

Like

Sir Roger'S
Sir Roger'S
Jan 25, 2022

Tu sais ça fait du bien de sortir de ce milieu ou je n'ai qu'une trouille c'est de choper le covid, ou je suis il n'y a que de ça, il y en a dans tous les services.

Like

VFR750
VFR750
Jan 24, 2022

Il a heureusement pour lui pu se maintenir au final dans le top 5, mais il a eu chaud aux fesses.

Alors que se passe t'il? Un peu de tout: son entourage non pro qui ne l'aide pas vraiment (il lui faut un gars qui lui dise ce qu'il a a faire, sans prendre de gants parfois), son jeune coéquipier qui le pousse dans ses retranchements et qui gagne, son employeur, Ducati, qui en cours de saison le délaisse un peu trop et ne tarit pas d'éloges sur Martin, Bagnaia, l'autre français (Quarta) qui gagne et qui devient la star du motoGP, son âge qui lui fait voir la sortie (il sait très bien que Ducati ne le gardera pas…

Like
Motard Golfeur
Motard Golfeur
Jan 26, 2022
Replying to

on pense tous un peu comme toi c'est l'année ou il devra en gagner une au moins et si il reste dans le top 5 il a ses chances de continuer avec du bon materiel sinon je pense effectivement que le motogp risque de s'arreter la pour lui

Like

Sir Roger'S
Sir Roger'S
Jan 23, 2022

Bonjour tout le monde.

Je persiste, Zarco est un autiste mal entouré. Il a cumulé les bourdes cette année, voyage en moto vintage pour aller sur un GP avec un air pump, vaccination, pour moi Fellon lui manque, c'était le gourou de la secte.

Like
Motard Golfeur
Motard Golfeur
Jan 25, 2022
Replying to

hello Sir content de te revoir

Fellon ?? non please meme JMB ( ha mince c'est deja fait ) mais pas de félonie 😱

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page