Moto Gp 2021 : Le bilan d'Enea Bastianini



Aujourd'hui, nous passons à la 11ème place du championnat du monde pour faire le bilan de la saison d'Enea Bastianini.


Voilà un pilote que l'on attendait pas. En effet, malgré son titre de championnat du monde Moto 2 en 2020, peu de monde attendait qu'Enea fasse une telle année sur une Ducati GP19 alors que son coéquipier bénéficiait d'une GP20.


(Voir le passage à ce sujet dans l'article sur le bilan de Marini pour savoir si la GP19 a été un désavantage ou pas).


Après avoir pris ses marques sur les deux premiers tiers de la saison avec 3 top 10 au Qatar (10ème), à Portimao (9ème) et 10ème en Catalogne, Enea a haussé le niveau dans le derniers tiers de la saison avec 6 top 10 sur les 6 dernières courses dont deux podiums et deux top 6!

On a commencé à l'apercevoir à Aragon avec l'une de ses rares Q2, il est parti 9ème et termina à une belle 6ème place.


Il enchaina une seconde Q2 le gp suivant à Misano en sortant en tête de la Q1 mais il prendra la dernière place de la Q2. Il prendra un bon départ pour vite se retrouver 4ème au 6ème tour et il doubla un Miller à l'agonie avec ses pneus au 19ème tour pour s'emparer de son premier podium en catégorie reine.


A Austin, il montra encore tout son talent en course en partant de la 16ème place pour finir 6ème.


Puis de retour à Misano au Gp d'Emilie Romagne, il fit encore une démonstration en partant 16ème et en finissant sur le podium après avoir pointé à la 18ème place à la fin du 1er tour! Et il n'était que 9ème à 7 tours du but, donc une fin de course menée tambour battant.





Bastianini finira sa saison par une 9ème place au Gp d'Algarve puis une 8ème à Valence.

Maintenant, quel bilan tiré de la saison d'Enea? Une saison très réussie sur le plan comptable et sur sa gestion de courses.


Mais tout n'a pas été parfait, il doit revoir sa copie au niveau des qualifications, certes c'est le dimanche qu'on marque des points mais il est dommage de partir avec un lourd handicap alors qu'on a un rythme de course très proche des meilleurs.


Sur le plan de la qualification, il ne termine que 19ème avec 26 points, assez loin de son coéquipier Marini 16ème avec 49 points.


Il n'a réussi que 2 Q2 quand Marini en a eu 5 et il a chuté 15 fois contre 9 fois pour son coéquipier.


En fait, les deux pilotes ont eu des trajectoires plutôt opposées avec un Marini parfois très fort sur le tour rapide mais rentrant dans le rang en course et inversement pour Bastianini.


Certes, il vaut mieux être à la place d'Enea car il finit la saison aux portes du top 10 au championnat mais il va devoir travailler ses points faibles pour grimper d'un cran en 2022 où il bénéficiera d'une GP21 qui bénéficiera de quelques évolutions.


Espérons aussi que la structure Grésini arrivera à l'épauler au niveau technique car le budget va être plutôt bas.


Voici les stats d'Enea Bastianini en 2021 :


Place au championnat : 11ème

Nombre de points : 102

Nombre de victoires : 0

Nombre de podiums : 2

Nombre de top 5 : 2

Nombre de top 10 : 9

Nombre de pôle position : 0

Nombre de 1ère ligne : 0

Nombre de Q2 : 2

Nombre de meilleur tour en course : 1

Nombre de chutes : 15

Classement BMW Award : 19ème avec 26 pts





30 vues2 commentaires