Miller : "Heureux de ne plus me battre pour ma place chaque week-end".




C'est un Jack Miller presque soulagé de quitter le giron Ducati.


Il possédait une moto très compétitive mais le fait de n'avoir qu'un contrat renouvelé annuellement lui donnait le sentiment de devoir jouer sa place à chaque grand prix pour la saison suivante.


Il faut rappeler que Jack Miller a signé un contrat de deux années avec KTM.


Et il fait savoir que c'est lui qui a décidé de quitter Ducati car on voulait surement le rétrograder dans une équipe satellite.


Et comme souvent, Jack n'utilise pas la langue de bois :


En mai, j'ai décidé de quitter Ducati. Ce qu'ils feraient de ma moto ne me dérangeait plus beaucoup. J'ai écouté mon cœur et mon instinct quand j'ai décidé de quitter Ducati.


Je voulais orienter ma carrière dans une certaine direction et j'avais une idée précise de ce que je voulais faire dans le futur. Les décisions qui sont prises actuellement chez Ducati ne m'affectent plus.


Cela ne me manquera pas de devoir me battre pour ma place dans l'équipe officielle chaque week-end.


La situation chez Ducati a des avantages et des inconvénients. Si vous êtes dans une phase difficile, vous pouvez consulter les données de sept collègues et voir ce que vos collègues font différemment.


En revanche, si vous êtes devant sept gars, ils étudient exactement ce que vous faites… Quand je regarde Fabio [Quartararo], il est constamment le meilleur pilote Yamaha. Je ne pense pas qu'il regarde les données des autres coureurs pour le moment.


Et il nous apprend qu'il s'est blessé au visage après une randonnée :


Après le GP de Spielberg, nous avons escaladé une montagne en Andorre parce qu’il y avait un lac là-haut où nous voulions pêcher. Mais nous avons sous-estimé la randonnée, elle faisait environ 900 mètres de dénivelé.


A mi-chemin je j'étais un peu fatigué, j’ai eu envie de me confectionner une canne sur le bord du chemin. Mais cela n’a pas fonctionné. La première était inutile. Et quand j’ai essayé d’en faire une meilleure, j’ai perdu l’équilibre et je suis tombé dans les buissons.

19 vues0 commentaire