top of page

Miguel Oliveira : Grésini, RNF ou Tech3?




Après l'officialisation du transfert de Jack Miller vers KTM, la question qui se pose, c'est dans quelle équipe Oliveira va t'il poser ses valises?


Car Oliveira n'est pas n'importe quel pilote, c'est un multiple vainqueur de grands prix.


Vainqueur de 4 grands prix Moto Gp, deux en 2020, un en 2021 et dernièrement vainqueur du grand prix d'Indonésie à Mandalika.


Mais ce qui a joué contre lui, c'est son absence de constance dans les résultats, il est capable d'être imbattable une ou deux fois dans l'année et d'être complètement invisible une partie de la saison.


Voici ce qu'en dit Pit Beirer :


Quand tous les éléments sont réunis et que Miguel est dans un bon jour, il est imbattable, il gagne tout, il prend des angles que nous n'avons jamais vus sur la moto, il freine plus tard que tout ce qu'on a déjà vu dans les données. On voit des portes que nous n'imaginions pas s'ouvrir. Mais en même temps, si tout ne s'assemble pas, nous sommes à l'autre bout du classement. Évidemment, cela nous fait également réfléchir.


Mais Pit Beirer conscient du talent du pilote ne veut pas s'en séparer et lui a proposé une moto officielle dans l'équipe Tech3 et un salaire plus élevé que ce qu'il touchait jusqu'à présent :


Je lui ai proposé une offre chez Tech3, avec un salaire plus élevé. Je voulais vraiment éviter qu'il arrive au Mugello et dise 'Mon équipe, mes amis, ma famille ont choisi un autre pilote et m'ont jeté à la rue.' Je suis certain qu'il n'a pas vu ça positivement. Il a été déçu que nous voulions discuter avec lui dans une autre équipe. Il a plus ou moins coupé court et envoyé son père dans d'autres équipes pour des négociations.


A noter que KTM aurait pu forcer Oliveira à aller chez Tech3 vu qu'il y avait une option que KTM pouvait activer jusqu'au 31 mai pour une année supplémentaire mais ils ne l'ont pas activé et Miguel est libre de partir ou rester.


Olivera a dit il y a quelques semaines qu'il ne voulait pas rouler pour une équipe satellite mais les places de titulaires dans les équipes usines se font rares.


Donc il se murmure qu'il prendrait la place de Bastianini si ce dernier rejoignait Pecco Bagnaia chez Ducati Lenovo.


Mais Ducati se laisse le temps et veut attendre les deux prochains grands prix pour se décider, les récentes chutes et mauvais résultats de Bastianini y sont pour quelque chose.


On parle aussi de RNF Aprilia, réponse très bientôt.

47 vues8 commentaires

8 Comments


Ouro
Ouro
Jun 09, 2022

Mon bon Philippe,

Tu as oublié une autre hypothèse, qui prend du corps en ce moment.

Il se dit que Mir, que beaucoup pressentaient au HRC, serait signé par Ducati pour remplacer Jackass. D’où la cascade suivante:

- statut quo chez Pramac

- satut quo chez Gresini

- selle libre au HRC, avec un possible très rapide lusitanien dessus.

Pour que Miguel aille chez Gresini, il lui faudra, ou il demande, la GP23. Ce qui pose un réel problème de logistique pour Ducati, parce que, en termes de GP23, ça ferait 2 pour la factory team, 2 pour Pramac, 2 pour Gresini, 1 pour la VR46. Soit 7 brêlons.

Va falloir assurer, et pas louper la 23

Like
PatDjango
PatDjango
Jun 10, 2022
Replying to

Quel Mic-Mac !

Mais bon c'est vrai que Mir n'apporte pas actuellement les garanties dont aurait besoin Honda pour se positionner clairement, et si ça ne se fait pas entre eux, ça ne ferait que la 2ème fois que leur histoire capoterait.


En étant pragmatique, qui est le plus bancable des pilotes sur le marché, et bien c'est Miguel avec ses 4 victoires dont 2 chez Tech3/KTM, et Repsol est aussi très bien implanté au Portugal.

Et à part pour des vues sur le marché Australien, on peut se demander qu'est-ce qui a poussé KTM à remplacer Miguel Oliveira par Jack Miller, car on sent poindre que c'est à reculons qu'ils l'ont fait.

Like

Looping
Looping
Jun 09, 2022

Il serait tellement bien sur une Aprilia...

Like

Sir Roger'S
Sir Roger'S
Jun 09, 2022

Il serait peut être bien chez RNF pour remplacer la vieille diva, Tech3 c'est une KTM, il a déjà donné et Grésini c'est Ducati, donc faut subir les sautes d'humeur de barbichette.

Like
Ouro
Ouro
Jun 10, 2022
Replying to

La nationalité n’a plus aucune importance sauf pour Honda qui veut un japonais, amha. En réalité, les sponsors y sont pour beaucoup, comme Repsol qui veut des espagnols.

Pas certain du tout que des pilotes du M2 montent en motoGP. Peut être le CDM et encore, c’est loin d’être acquis bicoze moins de motos et contrats pluri annuels des pilotes en place.

Regarde le CDM M2 de 2021, il est où? Son dauphin, présenté comme une terreur est parti a la pêche, et Di Gia casse pas des briques.

Les recruteurs y réfléchiront à deux fois, sans compter que la majorité de la grille du motoGP est plus jeune: hors Pol, le Z , Aleix et Dovi, aucun trentenaire…

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page