top of page

Marquez : "En 2019, je pouvais faire peur, plus aujourd'hui".



Marc Marquez a conscience que son statut a changé parmi les pilotes Moto Gp. D'ogre de la discipline en 2019, il est passé au statut d'un pilote sur le déclin miné par les blessures.


Et même si les autres pilotes savent qu'il reste un des meilleurs pilotes de la grille, ils veulent voir si c'est toujours le cas avec la meilleure moto du plateau.


Et ce changement de statut, Marc Marquez l'assume car il sait que ses résultats ne plaident pas pour lui :


- Y a-t-il des personnes que vous souhaiteriez remettre à leur place ?


Oui, mais je l'ai dit dans le passé, je le dis maintenant et je le dirai dans quelques années, personne n'est éternel. Oui, dans le passé, j'ai fait beaucoup de choses, mais je dois montrer que je peux aussi le faire dans le présent.
Personne n’est éternel et ce serait une erreur, dans la situation dans laquelle je me trouve, de penser à ce qu’une personne m’a fait ou qu’une autre m’a fait. Il faut oublier et se concentrer sur soi.
Si je roule avec rancune, je n'irai nulle part. Je dois rouler en me concentrant sur ce qui m'appartient, ce qui est la chose la plus importante.
Ensuite, quand vous êtes rapide sur la piste et que les résultats arrivent, vous avez le temps de penser à faire une chose ou une autre comme cela s'est produit dans le passé, lorsque je roulais à un très haut niveau et que j'avais le temps de jouer.

- Et Marc Marquez de rappeler l'épisode Lorenzo en arrivant chez Ducati :

Lorenzo est arrivé chez Ducati, il pensait qu'il allait tout casser. Mais pour le moment, les autres pilotes jouent avec moi et je ne peux pas jouer avec eux.

- Vu les résultats d'Alex Marquez et Fabio Di Giannantonio, cela a accentué les attentes vu son potentiel plus grand que les deux pilotes Grésini 2023 :


Mon travail consiste à échapper à toutes ces attentes et me préparer.
Si vous aviez fait cette interview avec moi en 2019, j'aurais dit : 'préparez-vous, j'arrive'.
Mais pour le moment, je n'ai pas gagné de course depuis deux ans, j'ai fais un podium et parce que c'était sur piste mouillée (Motegi), et j'ai encore des doutes quant à savoir si je suis encore au niveau ou pas.
51 vues1 commentaire

1 Yorum


PatDjango
PatDjango
01 Oca

Ouais, ben moi je dis: "préparez-vous, il arrive ..."


Merci Philippe pour l'article qui ouvre 2024, et enfin libérés de leurs contrats les pilotes vont pouvoir parler de leurs futures équipes et motos, t'auras de quoi faire 😉


Une bonne année 2024 à tous et faites gaffe à vous.

Beğen
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page