top of page

Marc Marquez nous raconte en détail son terrible highside à Mandalika.



Si on devait retenir d'une chute de cette année 2022, cela serait celle de Marc Marquez à Mandalika en Indonésie, même si la chute de Joan Mir à Spielberg pourrait la concurrencer, non pas en terme de hauteur mais de longueur.



Marc Marquez nous raconte ce dont il se rappelle et nous parle des détails techniques de cette chute :


Certaines chutes, vous vous souvenez de tout. Ce n'était pas le cas avec mon highside à Mandalika."Je me souviens seulement de ce qui s'est passé juste avant l'accident. Du moment où j'ai décollé jusqu'au moment où je suis revenu aux stands, je ne me souviens de rien. C'est parce que j'étais inconscient.


Je me souviens que j'avais un pneu arrière neuf. Je suis entré dans le virage à la même vitesse mais avec moins de pression à l'avant. La roue arrière s'est bloquée. L'arrière a commencé à glisser puis est revenu de manière très agressive.


Habituellement, vous pouvez rattraper ou éviter l'accident, en particulier sur un pneu usagé. Parce qu'avec une adhérence plus faible, vous recevez un avertissement - vous sentez donc que le pneu avant ou le pneu arrière patine et vous pouvez jouer avec votre corps sur la moto. Cependant, avec un pneu neuf, vous avez beaucoup d'adhérence, donc tout est plus agressif. Si vous perdez le contrôle de la moto avec un pneu neuf, vous tombez généralement.


Nous sommes humains. Après un accident comme celui en Indonésie, vous ne voulez plus piloter. Mais ensuite, c'est votre travail, votre passion. J'avais la vision double, mais ma tête et mon corps allaient bien. Ensuite, vous vous sentez également protégé avec les équipements d'Alpinestars et de Shoei. Cela vous donne la confiance nécessaire pour remonter sur la moto et reconstruire progressivement la confiance.

31 vues1 commentaire
bottom of page