top of page

Marc Marquez nous parle de sa future saison et de sa nouvelle vie à Madrid.



La saison 2023 de Marc Marquez avec Honda s'annonce difficile. Il le dit, avec huit Ducati très fortes et les Aprilia, être dans le top 10 sera difficile.


Mais nous connaissons Marquez, même avec une Honda diminuée, il est probable qu'il puisse laisser plusieurs Ducati derrière lui chaque week-end, le plus dur sera d'aller chercher les Ducati les plus performantes.


Donc sans un bond en avant de Honda, Marc risque de devoir se contrenter de top 4 à 6, ce qui n'est pas dans la nature de ce pilote de se contenter des places d'honneur.


Début de réponse la semaine prochaine au grand prix de Portimao.


Marc nous parle donc de cette saison et de son déménagement à Madrid où il en profité pour monter un projet professionnel avec son frère.


Nous sommes encore loin du compte, il y a surtout huit Ducati les plus rapides. Surtout Pecco, il est le plus rapide. Les Aprilia se portent également très bien. Le week-end de course sera difficile, mais nous essaierons d'en profiter au maximum.


Dans la première course, je ne peux pas viser la victoire et peut-être même pas le podium. En ce moment il y a sept ou huit pilotes plus rapides que nous.


Je ne perds jamais mon optimisme, il faut qu'il soit à son meilleur. On verra au cours de la saison, mais on ne peut pas repartir vaincus. Sinon, nous partons mal.


Il nous parle aussi de l'agence de gestion de pilotes qu'il a monté à Madrid :


Nous avons créé 'Vertical', une agence de gestion, qui ne compte pour l'instant que mon frère et moi, mais ça va grandir dans le futur. Nous avons créé un groupe dirigé par Jaime, le meilleur dans tous les domaines : communication, marketing… . Nous voulons couvrir tous les besoins d'un athlète, pour qu'il se concentre uniquement sur la compétition.


J'ai travaillé le mental. Pour moi, l'environnement est fondamental, il m'a beaucoup aidé. J'ai cherché des solutions, des motivations, des changements. Les changements que j'ai opérés depuis mon arrivée à Madrid, le changement de manager, tout a une raison.



37 vues1 commentaire
bottom of page