top of page

Marc Marquez : "Ma course Sprint la plus courte".



Aussi surprenant que celui puisse paraître, Marc Marquez avait toujours vu le drapeau à damiers et n'avait subi aucune chute lors des courses sprint cette saison.


Il en était à 11 courses sprint d'affilée sans chute, la 12ème a été celle qui a mis un terme à cette série.


Et cette course a été courte, très courte, il a d'abord eu un contact avec Aleix Espargaro à la sortie du virage 10 et dans le 11, il est arrivé trop vite avec un pneu pas en température et cela a été la fin de la course.


Mais l'espagnol reconnait qu'il aurait été difficile de marquer un point car les autres ont élevé le rythme depuis vendredi.


Onze virages et la course s'est terminée rapidement (rires), même si c'est le Sprint et non une course de Championnat, cela a été le Sprint le plus court de ma vie.


Normalement, les premiers tours sont l'un de mes points forts, où j'attaque toujours, et la plupart du temps, cela se passe toujours bien ou presque toujours.


Aujourd'hui, c'était un de ces jours qui s'est mal passé , j'ai poussé dans ce virage 11 , j'ai dérapé un peu et "bang", mon erreur , rien d'extraordinaire ne s'est produit.


Je suis simplement entré fort dans ce virage. J'aurais dû entrer plus lentement et ne pas tomber.


Son engagement avec Honda est-il toujours le même?


Mon engagement reste le même et maximum, on a vu aujourd'hui en qualifications que je suis tombé, j'ai récupéré la moto et je me suis relevé, j'avais l'entrée des stands sur la gauche, j'ai tiré à droite et je me suis classé huitième sur la grille de départ.


Là, j'aurais pu choisir après une chute d'entrer dans le box et d'en finir mais j'ai décidé de faire un autre tour risqué et je me suis classé huitième sur la grille.


S'il est vrai qu'hier cela semblait être une bonne performance car la limite était le grip de la piste, aujourd'hui le grip était meilleur, même si d'autres facteurs apparaissent , c'est la seule explication pour laquelle la dernière ligne de la grille était composée de Honda.


Nous avons commencé vendredi avec la piste qui glissait , le grip limitait les performances. C'est là que nous étions les plus proches, avec un bon rythme.


Aujourd'hui, tout le monde a augmenté le rythme et nous avons commencé à souffrir davantage et nous sommes loin. Dans la course Sprint, même si je n'étais pas tombé, je n'aurais pratiquement pas pris de points, je pense que j'aurais été derrière Bagnaia, ou avec Oliveira, parce que j'ai vu leur rythme et mon rythme était à cet endroit là .


Comment voit-il la course de demain?


Demain, tout dépendra du pneu arrière, car certains l'ont détruits et d'autres non, cela dépend de la façon dont le pneu arrière est géré. Et le médium peut être une option.


Mais oui, on dépend du pneu arrière, ça s'est vu quand celui-ci chute en performance, ça s'est vu chez Maverick, ça chute beaucoup et ça m'est arrivé en FP3 avant les qualifications, et dès que le pneu a chuté en performance, je roulais une seconde plus lentement.


Et son pronostic pour le championnat?


Eh bien, j'allais vous le dire, Martín va gagner mais je l'ai dit au Japon et je le répète. Parce que Bagnaia avait la pression d'être champion et d'être obligé de revalider le titre en étant dans l'équipe d'usine, rester au sommet est difficile.


Martín n'a rien à perdre, il a cette libération, c'est la première fois qu'il mène un championnat du monde, cela ne l'affectera pas, il est détendu, tout s'arrange pour lui, s'il gagne c'est bien et s'il perd, c'est normal.

19 vues1 commentaire

1 Comment


jac07110
jac07110
Oct 15, 2023

tres souvent par terre marc ? la moto est t elle en cause ou en fait t il trop ? ,les 2 peu etre ? , toutefois 2024 va etre trés chaud .

a + et merci

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page