top of page

Marc Marquez : "finir 10ème ou 15ème, c'était pareil".



On pensait que Marc Marquez allait dérouler toute la course Sprint et collecter des infos pour Honda.


Et puis, à la faveur du strike de départ, Marquez est passé de la 18ème à la 9ème position. Etant proche de la tête, on se demandait quel Marc Marquez on allait voir le restant de la course vu que le top 5 était très proche.


Et on a vite compris que Marquez n'était pas là pour aller chercher un résultat mais pour tester sur la durée d'une course le nouveau package aéro de sa Honda.


Il s'est d'abord fait passer par Morbidelli puis par Maverick Vinales, ce qui l'a mis hors des points.


Et en fin de course, alors qu'il était dans les roues du pilote de la VR46, il n'a jamais cherché à pousser pour glaner un point, il s'est contenté de tenir sa promesse et de ne pas tenter le diable pour un maigre petit point.


Le sprint était intéressant aujourd'hui. Parce que lorsque j'ai essayé le nouvel aérodynamisme hier, j'étais curieux de voir ce qui se passerait en course. Il est important pour nous de comprendre comment éviter ces problèmes à l'avenir.


Aujourd'hui, la sensation avec la nouvelle aéro était étrange. Aussi parce que j'ai roulé sur des motos différentes lors des essais ce matin et lors des qualifications 1. Dans la course sprint, nous avons de nouveau utilisé une configuration différente, ce qui était un peu déroutant. Nous savons maintenant quoi faire pour demain. Mais ça changera rien, on est très loin des meilleurs pilotes.


Quels sont les avantages du nouveau package aéro?


La chose positive est que nous pouvons mieux freiner. Les wheelies sont également moins nombreux. Du côté négatif, la force d'appui plus forte crée également plus de résistance à l'air. En tout cas, l'accroche à l'arrière souffre désormais, ce qui est déjà un point faible pour nous. L'adhérence à l'arrière a beaucoup baissé dans la course sprint.


Hier vendredi, j'ai dit que je devais adapter mon style de pilotage à la nouvelle carrosserie aérodynamique. Et vendredi soir, j'ai regardé les données, puis j'ai ajusté mon style de pilotage en conséquence aujourd'hui.


J'ai ensuite changé mon style de pilotage lors de la troisième séance d'essais avec les points de freinage. J'ai encore progressé dans la course sprint. Cela fait partie du travail d'un pilote de s'adapter aux nouvelles circonstances.

18 vues0 commentaire

Comments


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page