top of page

Marc Marquez 16ème travaille et essaie de comprendre la Ducati.



Ce lundi, Marc Marquez a terminé à 9/10ème de Pecco Bagnaia et plutôt que d'essayer le time attack, le pilote espagnol essaie de mettre à profit ces 5 jours de test pour se familiariser avec sa Ducati.


Un indice qui prouve que Marc ne cherche pas encore la limite, au bout de 5 jours de test, aucune chute pour le pilote espagnol.


Et il avertit les fans de ne pas avoir des attentes trop élevées de peur qu'ils soient déçus, il dit qu'il va lui falloir du temps pour rivaliser avec les 3 à 4 pilotes les plus rapides sur la Ducati.


Je comprends les attentes des fans, mais la réalité est différente. J'ai vécu quatre années difficiles. Je dois y aller doucement et comprendre la moto. Cela prend du temps parce que je suis humain.
Les années passent et c'est tout naturellement que des jeunes et des pilotes très rapides arrivent. Chaque athlète a ses propres moments forts. Il faut ensuite comprendre comment s'adapter aux nouvelles circonstances.
Ce sera certainement une saison difficile. Trois ou quatre gars sur Ducati en particulier sont super rapides. Gagner n’est pas mon objectif. Parce que si tel était mon objectif, je me sentirais immédiatement frustré.
Ici, dès le début je me senti plus libre sur la moto, plus en confiance, j'ai plus joué avec le corps et c'était déjà un progrès. Je vais arriver sur des circuits où j'ai piloté un certain type de moto pendant 11 ans, j'aurai un instinct, mais petit à petit je vais devoir le changer. J'ai travaillé sur moi toute la journée. Dans la dernière partie de la journée, on a commencé à travailler sur les réglages mais d'abord, j'ai juste travaillé sur mes performances, sur mon pilotage et je me suis senti de mieux en mieux.
Dès que j'ai pris la piste, j'ai plus joué avec la moto, j'ai commencé à glisser un peu en entrée de virage, ce qui correspond à mon style. On verra si demain j'arrive à progresser encore. Il est vrai que Martín et Bagnaia sont plus rapides que toutes les autres Ducati, mais il y a ensuite quelques groupes. Il faut que j'arrive à bien comprendre comment bien piloter, en particulier dans quelques virages où je perds trop.

34 vues1 commentaire

1 Comment


"parce que je suis humain"


C'est exactement ce que disent les extraterrestres, comme par hasard... #complot

Like
justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page