top of page

Marc Marquez (12) : "Je continuerai avec cette approche dans les prochains grands prix".



Enfin, oui enfin Marc Marquez a enfin vu le drapeau à damiers d'une course du dimanche en cette saison 2023.


Et malgré une perte de 23" sur le premier, c'est un sentiment plutôt positif qui ressort de ce week-end.


Tout d'abord, Marquez voulait éviter la chute ce week-end, il a réussi (la chute du vendredi était un tout droit dans le gravier), sur ce plan là, mission accomplie.


C'était un week-end de test, encore + qu'à Silverstone car là un nouveau package aéro avait été amené par Honda. Et Marquez a passé son week-end à évaluer les différentes pièces.


De sorte qu'au warm-up, partant sur une mauvaise voie en terme de réglages à tester, il a fini avant dernier.


Et d'après ce qu'il dit, son approche restera la même les prochains grands prix jusqu'à qu'il sente que sa moto puisse l'amener plus haut.


Eh bien, c'est mieux que rien 4 points. Bon, au final il n'y a pas de secret non plus. J'ai affronté le week-end avec moins de risques, comme je l'ai fait à Silverstone. Je voulais essayer de faire un week-end sans accident. Ce n'était pas facile non plus de marquer des points, mais c'était facile de finir la course.


C'est ce que nous avons fait tout le week-end, en gérant beaucoup ce risque ; Pas de crash, enfin celui de la FP1 était anecdotique, dans les graviers alors que j'étais déjà parti tout droit. À partir de là, je pense que nous sommes passés du moins au plus.


Nous avons passé un week-end à tester des choses, même lors de l'échauffement. Pendant ces dix minutes, au cours desquelles j'ai pratiquement terminé dernier, nous avons essayé quelque chose de très différent sur la moto qui a mal tourné. Pour la course où nous sommes revenus, nous avons sorti quelque chose de différent même par rapport à la Sprint Race. Nous avons beaucoup travaillé. Pour un pilote, c'est stressant mentalement, car il faut être concentré à tout moment. Mais c'est la voie à suivre.


Et pourquoi le pneu arrière tendre?


J'ai opté pour ce pneu arrière tendre, j'étais le seul sur la grille, mais je pense que c'était le meilleur pour les Honda. Oui, tous les ingénieurs qui analysent cela étaient contre. Mais je leur ai dit : "c'est bien que toutes les usines aillent avec le médium, mais notre moto ne peut pas performer avec le médium". Je dois y aller avec le tendre. Je dois me débrouiller au début, je sais, mais avec le médium on ne fera rien ; nous ferons une course très lente. Et en effet, les Honda qui ont opté pour le médium ont fait une course très lente. C'était mon pari, mais pendant un moment, Santi Hernández a dû me convaincre. Parce que toute la grille avait le medium.


Dans votre situation actuelle, la seule solution ce sont des essais?


Ce qui est entre mes mains, j'essaie de travailler et de faire tout mon possible; et être ouvert à tout. Lorsque vous êtes si loin derrière ceux qui vous précèdent, il est très facile d'entrer tout le temps dans une spirale négative. Et à certains moments du week-end, j'ai tendance à entrer dans cette spirale.


Mais bon, toutes les personnes qui m'entourent m'aident à m'en sortir. Et c'est ce que j'ai fait ce week-end. À Montmeló, ce sera un peu la dynamique de cette deuxième partie de saison jusqu'à ce que je me voie vraiment plus près de la tête. Mais en ce moment je me vois très loin de ceux qui sont devant.




22 vues0 commentaire

Comments


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page